"Pour fêter une enfance" de Saint-John Perse Commentaire Composé

"Pour fêter une enfance" de Saint-John Perse
Commentaire composé portant sur le 2ème poème du recueil "Eloge" (1907) concernant l'image de l'enfance proposée par Saint-John Perse à travers ce poème.
№ 10324 | 1,150 mots | 0 sources | 2009
Publié le mars 01, 2009 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Saint-John Perse est un poète né en 1887 à la Guadeloupe, pays qui lui est cher. Il a connu une enfance idyllique. De son enfance, il ne garde que de bons souvenirs jusqu'à ce que suite à un tremblement de terre, il quitte son île : ce départ est vécu comme un exil.
En Guadeloupe, il n'y retournera jamais. Saint-John Perse fait paraître "Eloges" en 1907 dans lequel “ Pour fêter une enfance ", composé de 6 poèmes, est un véritable hymne à l'enfance.

I. Des souvenirs d'enfance intacts
II. Le regard du poète comme un enfant émerveillé
III. Les références antillaises dans un décor re-mythifié

Extrait du document:

D'autre part, le cercle familial à une France importance dans les souvenirs de l'auteur. Saint-John Perse, enfant était roi, ainsi on s'aperçoit qu'il était toujours au cœur des préoccupations des servantes de sa mère dont il se rappelle parfaitement : "Et les servantes de ma mère, grandes filles luisantes" ; "cimetière de famille" ; "une très petite sœur" ; "comme fait la servante" ; "la nourrice" ; …
Saint-John Perse, avec ses nombreux souvenirs, se transporte dans une période antérieure, celle de l'enfance. Il décide alors de nous la raconter avec ses yeux d'enfants.

Commentaires