Rapports de domination et liberté Commentaire Composé

Rapports de domination et liberté
Commentaire composé des deux oeuvres "Discours de la servitude volontaire" d'Etienne de La Boétie et "Qu'est ce que les Lumières ?" d'Emmanuel Kant, afin d'évaluer dans un cadre sociologique les classes sociales et les rapports de pouvoir. (pdf)
№ 20029 | 2,375 mots | 2 sources | 2007
Publié le sept. 19, 2010 in Philosophie , Sociologie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le premier texte est un extrait du Discours de la servitude volontaire d'Etienne de La Boétie. Cet écrivain français est né en novembre 1530 pour mourir en août 1563. Il est issu d'une famille bourgeoise cultivée. Cette oeuvre de La Boétie fut écrite dans les années 1547-1548 pour être publiée la première fois en 1574 sous le nom de Contr'un dans le
Réveille-matin des français. Cet ouvrage sera considéré comme un pamphlet contre la monarchie, entre autre celle de Louis XVI et sera réimprimé en 1789.
Le deuxième texte, est un extrait de l'oeuvre de Emmanuel Kant, intitulé Qu'est ce que les Lumières ?. Kant est un philosophe allemand né en 1724 et mort en 1804. Il est issu d'une famille assez modeste mais il fut élevé dans un univers particulièrement pieux. Le nom complet de cet ouvrage, qui fut rédigé en 1784, est Réponse à la question : qu'est ce que les Lumières ?. Dans cet extrait, Kant définie ce que sont les Lumières. Pour lui, les Lumières sont la sortie de l'homme de son état de minorité, l'incapacité de penser par lui-même.

Extrait du document:

En fait, Ulysse a tenu un tel discours, davantage dans le but
de légitimer sa place et ainsi « apaiser l'armée » que parce qu'il est convaincu de sa vérité. Ainsi, cette citation qui sert d'ouverture à l'oeuvre de La Boétie pose le problème des rapports de domination entre les hommes. La domination est part sa définition le « fait, pour une
institution, une classe sociale, un état d'exercer son emprise sur un ensemble social, une classe sociale, une nation. ».

Commentaires