« Robinson Crusoé », Daniel Defoe - pages 173 à 179 Commentaire Composé by mayanenita

« Robinson Crusoé », Daniel Defoe - pages 173 à 179
Commentaire des pages 173 à 179 de l'ouvrage « Robinson Crusoé », de Daniel Defoe se demandant comment ce passage amène le personnage principal à une réflexion de nature spirituelle.
№ 25010 | 1,315 mots | 0 sources | 2010 | FR
Publié le juin 26, 2011 in Littérature , Littérature Etrangère
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Inspiré par un fait divers, la vie du marin A. Selkirk, l'auteur anglais Daniel Defoe rédige en 1719, Robinson Crusoé, récit imaginaire d'un homme vivant seul sur une île déserte après le naufrage de son bateau et la mort de son équipage. Robinson vient donc d'arriver sur son île, qu'il tente d'apprivoiser en s'appropriant le territoire, il a également commencé à rédiger un journal, et après avoir essuyé une tempête, il tombe malade.
L'extrait suivant ses péripéties s'étend de la page 173 « le 27. - La fièvre redevint si aiguë » jusqu'à la page 179 « je retourne à mon journal » (dans l'édition Folio classique N°3510).

Extrait du document:

Ce rêve de mort le conduit donc à une renaissance spirituelle qui commence par des interrogations sur son passé, sa vie d'avant le naufrage sur l'île. Il cherche à en faire le deuil définitivement, en se posant donc des questions, le point de départ d'une réflexion plus poussée. C'est l'occasion pour Defoe d'insister sur le caractère pragmatique, méthodique et rationnel de son personnage, qui cherche avec volonté des réponses à ses questions.

Commentaires