Approbation de la fondation du Catéchisme des pauvres de Vitré Commentaire de Texte

Approbation de la fondation du Catéchisme des pauvres de Vitré
Commentaire de l'approbation de la fondation du catéchisme des pauvres de Vitré, extrait des archives paroissiales et permettant de comprendre dans quelle mesure l'Eglise souhaite contrôler les pauvres par le biais du catéchisme.
№ 15747 | 2,135 mots | 4 sources | 2009
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Extrait des archives paroissiales, ce texte est probablement l'œuvre de l'évêque du diocèse de Vitré. En effet, les métropolitains veulent réagir face au catéchisme protestant et janséniste, ainsi que face aux « chrétiens en marge ». Le terme de fondation marque le fait de fonder, de créer un établissement d'intérêt général. Le fait que ce soit une approbation tend à prouver qu'il y a eu une demande de la part de la paroisse. Les références aux Evangiles, aux Epitres, ainsi que l'article de fondation, se destinent aux paroissiens, mais servent également à officialiser la fondation, à légitimer l'acte. On veut mettre des règles en s'appuyant sur des arguments d'autorités.
Ces archives paroissiales expriment le fait que les riches ne sont pas dépositaires de leurs biens et que la pauvreté ne doit pas être méprisée par égard envers le Christ.


I – La vision du Christ et le salut de l'âme
II – Le catéchisme comme vecteur de foi ou l'économie de l'instruction

Extrait du document:

Les dictionnaires de l'Ancien Régime disent clairement que l'acception du mot pauvre n'est pas seulement économique et sociale. Le pauvre c'est aussi l'affligé, celui qui est dans le malheur et qui souffre. Dans son sens économique, le mot désigne celui qui est dans la « disette » ou la « nécessité », et les auteurs qui se risquent à dire à partir de quel niveau on est pauvre le font en évaluant le minimum vital alimentaire.

Commentaires