"Avenir d'une illusion" de Freud Commentaire de Texte

"Avenir d'une illusion" de Freud
Commentaire d'un extrait de l'"Avenir d'une illusion" de Freud dans lequel il réfute la thèse de certains philosophes selon laquelle l'homme ne peut pas vivre sans religion.
№ 29218 | 1,850 mots | 0 sources | 2013 | FR
Publié le janv. 23, 2013 in Philosophie , Religion
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le texte étudié, visible dans le document commence par "Ainsi je suis en contradiction..." et se termine par:"...s'impose de réaliser ce progrès ?"

Dans ce texte, Freud remet en question la thèse que partagent certains philosophes, à savoir la nécessité pour l'homme de vivre dans la croyance et l'illusion religieuse .
Il s'interroge sur l'origine de ce besoin qu'il place alors dans l'infantilisme rendu responsable, par là même, des névroses humaines. Selon lui, le face à face avec la réalité serait alors le seul moyen pour l'homme de sortir de cet état afin de gagner en maturité et en autonomie.
Son ouvrage viserait alors à justifier la pratique d'une forme d'éducation qui aurait pour but ultime de permettre cette émancipation.

1. Tout partirait de l'enfance, le moment où l'individu est dans son propre monde, au centre de toutes les attentions et de la protection de ses ainés
2. Or, pour Freud, cette situation ne peut, et ne saurait, se poursuivre jusqu'à ce que mort s'en suive : « L'homme ne peut pas éternellement demeurer un enfant »

Extrait du document:

L'éducation a, par définition, vocation à faire entrer l'enfant dans le monde dont il était privé depuis sa naissance, ayant grandit sous la protection du foyer familial, définition que Freud partage : « On peut appeler cela « l'éducation en vue de la réalité » ». A ses yeux, ce processus est une sorte de charnière entre les domaines privé et public, le cadre purement familial et l'Univers, le monde de l'enfant et celui de l'adulte. Elle donne peu à peu à l'individu les clés de la réalité dans le but de l'aider à s'affranchir des dépendances et des besoins affectifs contractés durant l'enfance. En effet, les caractéristiques affectives d'un être humain n'existent pas dès sa venue au monde mais se construisent au cours de sa vie, façonnées par les expériences, les chocs émotionnels, les coups de cœur et les déceptions qu'il rencontre.

Commentaires