"Candide" de Voltaire - chapitre 18 Commentaire de Texte by krolette

"Candide" de Voltaire - chapitre 18
Commentaire de texte portant sur un extrait du chapitre 18 du conte utopiste de Voltaire écrit en 1759, qui décrit l’arrivée de Candide et de son valet Cacambo dans un lieu qui fait figure d’utopie.
№ 4867 | 1,730 mots | 0 sources | 2005
Publié le mars 31, 2008 in Littérature , Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Candide ou l’Optimisme est un conte utopique. Voltaire, par l’élaboration de cette démonstration picaresque et polémique que tout n’est pas pour le mieux dans le meilleur des mondes possible, s’oppose au philosophe allemand Leibniz.
Ce commentaire analyse dans un premier temps le traditionalisme de l’utopique puis, dans un second temps, en quoi l’utopie dissimule une critique nette d’Eldorado et, enfin, une analyse de la société du XVIIIème siècle.
Le texte commenté va de «Quand ils approchèrent de la salle du trône...» jusqu'à «ce n’était pas ça qui l’étonna le moins».

Extrait du document:

On retrouve dans ce passage toutes les caractéristiques traditionnelles de l’utopie. Il y a tout d’abord l’idée d’un lieu retiré, Candide et son valet font une démarche pour atteindre ce pays, précisé par la phrase introductive «Quand ils approchèrent». On perçoit alors la notion du monde imaginaire, le pays qui n’existe pas, où tout est parfait, notion qui apparut pour la première fois sous la plume de l’anglais Thomas More. Ensuite, la chaleur et la simplicité de l’accueil royal nous plonge dans une atmosphère sécurisante. On pourrait s’attendre à d’interminables servilités ponctuées de génuflexions et prosternations diverses, or, comme l’énonce le grand officier, «l’usage […] est d’embrasser le roi et de le baiser des deux cotés». Candide et Cacambo iront même jusqu’à «saut[er] au cou de Sa Majesté» qui, face à cet excès d’ingénuité, ne s’en formalisera guère puisqu’il «les reçut avec toute la grâce imaginable, et […] les pria poliment à souper» Le monarque est à l’image de son peuple, qui, en plus de se montrer affable, se veut être cultivé. Ainsi la ville est-elle occupée du «palais des sciences, dans lequel [se trouve] une galerie de deux mille pas, toute pleine d’instruments de mathématiques et de physique» et le roi pleins «d’esprit» et de «bons mots».
  • Commentaire composé portant sur un extrait de l'œuvre de Voltaire, qui pose la problématique suivante : en quoi ce texte est il une utopie et comment se manifeste la critique de Voltaire ?
    № 3932 | 800 mots | 0 sources | 2007 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire d'un extrait du conte philosophique de Candide. Voltaire dénonce le pouvoir manipulateur de l’église qui n’hésite pas à enfreindre ses plus précieux principes.
    № 1321 | 1,065 mots | 0 sources | 2007 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du Chapitre 19 de "Candide" de Voltaire expliquant comment Voltaire, à travers une description misérable d'un esclave, arrive à critiquer implicitement la société du XVIIIème siècle.
    № 31006 | 2,735 mots | 0 sources | 2014 | FR | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires