Concile de Latran IV - canon 24 Commentaire de Texte

Concile de Latran IV - canon 24
Commentaire du canon 24 issu du concile de Latran IV réglementant les procédures pour l'élection des évêques.
№ 23599 | 2,675 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le avr. 04, 2011 in Droit , Religion , Théologie
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le canon 24 du Concile de Latran IV réglemente la procédure de désignation des évêques. Ce concile fait partie de la série des grands conciles œcuméniques médiévaux qui se déroulèrent entre Latran I (1123) et Vienne (1312), au cours de la période ou l'Église médiévale est à l'apogée de sa puissance de son rayonnement. Ces conciles ne furent qualifiés « d'œcuméniques » qu'au XVIIème siècle; on les désignait auparavant comme « conciles généraux », terme non strictement juridique, qui indiquait une large participation à une réunion considérée comme fondamentale par l'Église latine d'Occident. La réunion de Latran IV en 1215 est l'une des plus importantes. Le pape Innocent III convoque et préside ce concile rassemblant plus de 400 cardinaux et évêques, des délégués des églises cathédrales et collégiales, ainsi que des représentants des princes laïques. 71 décrets disciplinaires y sont lus, lors de la dernière session, dont les canons 23 à 26 traitant de la vacance des églises cathédrales et des procédures de désignation de leurs titulaires. La question de la désignation des évêques a de tous temps été source de débats, voire de désordres ou de conflits. L'évêque, à la tête d'une communauté religieuse et personnage d'une autorité considérable, intéresse tout à la fois les autorités religieuses et séculières. Le principe antique voulait qu'il soit élu par le peuple et le clergé de sa ville.

I- Le scrutin, remède aux désordres trop fréquents
II- Les autres procédures admises

Extrait du document:

L'évêque élu ne sera ni consacré, ni installé dans ses fonctions épiscopales par son métropolitain; cette seconde phase de la procédure de désignation n'aura pas lieu. Qu'adviendra-t-il dans l'hypothèse ou la régularité de la procédure électorale est contestée après la consécration ? Le canon ne le dit pas expressément, mais on sait qu'il appartient au pape de trancher, puisqu'il s'agit d'une des causae majores, dont la connaissance est réservée au pape. S'il déclare l'élection invalide, il procédera à la déposition de l'évêque nommé contrairement au droit.
  • Commentaire de texte portant sur des extraits des constitutions des conciles de Latran IV et Lyon II sur les religieux et se demandant en quoi ces extraits montrent la volonté des Papes Innocent III et Grégoire X de réformer l'Église.
    № 21695 | 2,720 mots | 8 sources | 2010 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de l'acte IV, scène 3 du Misanthrope de Molière pour étudier le personnage complexe d'Alceste et les conceptions incompatibles de l'amour.
    № 17976 | 1,040 mots | 1 source | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé basé sur un extrait la "collection canonique" de l'abbé Abbon de Fleury portant sur sont engagement politique en 993.
    № 30838 | 1,495 mots | 0 sources | 2014 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires