"Critique de la faculté de juger" de Kant Commentaire de Texte by Kev'

"Critique de la faculté de juger" de Kant
Commentaire du texte de Kant qui analyse pourquoi cette façon de se démarquer par des artifices, d'être plus raffiné, est entrée dans les mœurs.
№ 4376 | 1,030 mots | 0 sources | 2008
Publié le mars 16, 2008 in Philosophie , Arts
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ce texte est extrait des premières et deuxièmes sections de l'ouvrage d'Emmanuel Kant "Critique de la faculté de juger".
Un individu en communauté cherche à se démarquer de son état de nature, en changeant ses mœurs.
Paradoxalement, il va chercher à être différent en étant plus proche de la catégorie sociale à laquelle il veut appartenir ou à laquelle il s'assimile, il va rentrer dans une uniformisation d'un groupe. Pour lui, sa façon d'être aura une valeur beaucoup plus importante que la beauté elle-même.
D'après le cheminement de Kant sur l'histoire de cette évolution, on peut remarquer que l'importance de la beauté face à la valeur est plus importante au commencement de la civilisation et s'inverse à l'apogée de cette dernière ("la civilisation enfin parvenue au plus haut point" l.19). L'artificialité, la superficialité prend d'avantage d'importance sur la beauté naturelle et est devenu, lorsqu'il est commun à un groupe d'individu, le but du désir humain.

1. L'homme, sans le regard des autres, ne chercherait pas à s'embellir

2. Uniformisation de l'espèce humaine

3. L'homme veut créer sa beauté

Extrait du document:

Il ne ressent aucun plaisir à se vêtir d'un quelconque habit, mais si les autres hommes on fait de même, son bien-être est tout autre, il prend plaisir à être vu, à être semblable à eux et à entrer dans une sorte de catégorie sociale à laquelle, sans cet objet, il ne participerait pas. C'est un plaisir ostentatoire de la beauté commune. Kant dit que "chacun attend et exige de chacun qu'il tienne compte de cette communication universelle" l.10, c'est l'explication de la mode, chacun va découvrir la beauté d'autrui, l'exotisme de chacun, et chaque homme qui la verra et trouvera à son tour cela beau, aura eu la communication de cette beauté et peut-être fera de même pour lui ou en parlera autour de lui. La communication entre les êtres d'une même société fait transporter les goûts de chacun, ce que chacun trouve beau à sa manière et qui pourra sembler beau aux yeux des autres.
Mais Kant ne s'arrête pas à ce simple constat, il cherche à savoir comment a évolué cette tendance de l'espèce qui pour lui semble avoir, depuis les origines du genre humain, existée ("un contrat originaire […] dicté par l'humanité" l.11).
  • Fiche de lecture de « Fondement de la métaphysique des mœurs », de Kant, ce dernier affirmant qu'il soit de la plus extrême nécessité d'élaborer une bonne fois une Philosophie morale pure.
    № 18203 | 6,200 mots | 0 sources | 2010 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire composé du texte de Kant dans lequel il trouve un "remède", la culture elle-même, qui permet le renversement de l’inégalité à l’égalité, jusqu’à la formation de la "société civile".
    № 2599 | 1,710 mots | 0 sources | 2007 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire composé de l'introduction de la "Critique de la Raison pure" dont l’importance tient au fait que Kant y expose pour la première fois sa problématique .
    № 6523 | 1,490 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires