« De regia potestate et sacerdotali dignitate », Hugues de Fleury Commentaire de Texte by kiga

« De regia potestate et sacerdotali dignitate », Hugues de Fleury
Commentaire du traité « De regia potestate et sacerdotali dignitate », d'Hugues de Fleury dans lequel ce dernier tente de persuader Henry 1er en lui proposant un compromis.
№ 19572 | 1,985 mots | 0 sources | 2007
Publié le sept. 03, 2010 in Histoire
4 Rating: 4/5 (1 vote)
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'extrait du texte qui nous est présenté « De regia potestate et sacerdotali dignitate » (du pouvoir royal et de la dignité sacerdotale) d'Hugues de Fleury est un traité dédié à Henry Ier, roi d'Angleterre. Il fut rédigé en 1103 ou 1104. Dans la lignée d'Yves de Chartres, homme que l'auteur a d'ailleurs côtoyé, le texte prône une solution modérée dans la querelle des investitures. Dans ce texte, Hugues de Fleury veut convaincre Henry 1er que la paix chrétienne ne peut être assurée que par l'accommodement des deux puissances spirituelle et temporelle et propose de trouver une entente entre la réforme grégorienne et les désirs du roi.

I. Une nouvelle vision de l'élection de l'évêque
II. Un avis partagé avec Yves de Chartres : la distinction du pouvoir temporel et spirituel

Extrait du document:

En effet celui-ci fait entorse à la règle car il concède au roi un droit de regard sur l'élection de l'évêque car le roi a le droit de le nommer « donc le roi, sous l'inspiration de l'esprit saint, peut à mon sens, attribuer l'honneur de l'épiscopat à un clerc religieux »ligne 1-2. Par cette proposition Hugues de Fleury se distingue complètement d'Yves de Chartres et des grégoriens ; eux n'auraient jamais consenti à donner ce droit au roi.

Commentaires