"De rerum natura" de Lucrèce, vers 1-43 Commentaire de Texte by Atheenah

"De rerum natura" de Lucrèce, vers 1-43
Commentaire de texte sur l'ouverture du poème "De rerum natura" de Lucrèce qui étudie à travers l'image de Vénus, sa dimension poétique et son aspect didactique.
№ 30669 | 1,340 mots | 0 sources | 2014 | CN
Publié by le mai 28, 2014 in Littérature , Philosophie , Littérature Etrangère
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le passage étudié est le tout début du De rerum natura. L'auteur ouvre son texte par un passage tout à fait lyrique où la nature est magnifiée. Il introduit également le but de cette œuvre : instruire Memnius sur la manière d'être heureux.
Pour comprendre ce passage, il faut étudier, à travers l'image de Vénus, sa dimension poétique qui se trouve déjà intrinsèquement liée à son aspect didactique.
L'intérêt du passage réside dans l'habile articulation que le poète fait entre plaisir de la lecture et introduction à une œuvre philosophique.

1. Analyse en deux parties : l'image de la nature
2. La portée didactique.

Extrait du document:

En effet, Lucrèce se place dans le courant philosophique de l'épicurisme, selon lequel le monde est totalement matériel et donc qu'il n'a pas été créé par un dieu. Vanter Vénus comme étant l'instigatrice du printemps serait donc totalement contraire à ces principes. Lucrèce n'est pas contradictoire avec lui-même ; Vénus n'est qu'un prête-nom à la force vitale qui réside en toute chose.
Ainsi, Lucrèce nous offre à voir une image tout à fait extraordinaire de Vénus : elle gouverne tous les éléments et finalement représente les forces de la nature. Toutefois, Lucrèce n'oublie pas le but premier de son livre : enseigner à Memnius comment être un homme heureux en exposant la conception de l'univers. Un homme heureux sait tenir la place qui lui est dévolue. Cette dimension didactique se retrouve aussi dans ce prologue.

Commentaires