"Démocratie politique", Philippe Braud Commentaire de Texte

"Démocratie politique", Philippe Braud
Dissertation qui analyse la différence entre la démocratie sociale et la démocratie politique en s'appuyant sur un extrait de texte tiré de "la démocratie politique" de Philippe Braud.
№ 17902 | 1,300 mots | 2 sources | 2010
Publié le juil. 18, 2010 in Droit
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

TEXTE : « Un clivage classique sépare ceux pour qui l'idéal démocratique doit rester cantonné aux institutions politiques ....à....c'est l'instauration de ce nouvel ordre social qui constituera, seule, la garantie d'une authentique démocratie politique. »

De nos jours la recherche d'une société démocratique idéale, d'un idéal démocratique fait couler beaucoup d'encre. En effet différentes visions d'un idéal démocratique s'affrontent. Il y a ceux imprégnés par la volonté d'une démocratie politique, plutôt libéraux contre ceux imprégnés par la volonté d'une démocratie sociale, d'inspiration socialiste et théoriquement proches de Karl Marx. Philippe Braud s'est lui-même posé la question de savoir quel peut être cet idéal démocratique tant recherché et quelle est la recette d'un idéal démocratique.

I – Les notions de démocratie politique et démocratie sociale
II – Le lien entre démocratie politique et démocratie sociale, vers une démocratie qui reste en crise

Extrait du document:

La démocratie politique part du principe que la liberté est naturelle à l'homme et donc que l'Etat n'a pas à intervenir pour la « créer », mais doit juste veiller à ce qu'elle soit reconnue et qu'elle puisse s'exercer sans entraves. Cette conception prône donc la non-intervention de l'Etat dans ma vie économique et sociale des citoyens et se rapproche des idées des libéraux comme Tockeville ou Constant. Ils défendent en effet l'exercice d'une liberté individuelle d'opinion, d'expression, qui amène à la propriété privée et à l'indépendance, qui seraient selon eux une arme contre l'égalité qu'ils dénoncent comme «  la fin de la propriété privée » et la fin de la liberté.

Commentaires