« Des termes extrêmes des biens et des maux  » de Cicéron - tome I Commentaire de Texte by vivi75

« Des termes extrêmes des biens et des maux  » de Cicéron - tome I
Commentaire de deux extraits du tome I de l'ouvrage « Des termes extrêmes des biens et des maux » de Cicéron portant sur le plaisir épicurien. ( pages 29-32 et 37-39)
№ 25360 | 3,395 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le juil. 21, 2011 in Philosophie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les extraits commentés se trouvent sur les pages 29-32 et 37-39 du livre.

Cicéron, politicien et philosophe romain du premier siècle avant Jésus-Christ, malgré une pensée qui, en de nombreux points, diverge de celle des philosophes de la Grêce antique et de la période hellénistique, se penche particulièrement sur celle d'Epicure. Cette dernière se présente comme ce que nous pourrions appeler une morale hédoniste, dans le sens où, par continuel rapport à la nature, elle présente le plaisir comme la finalité de toute pratique, et notamment comme souverain bien, à l'inverse de la douleur qui s'identifie au mal. Le passage « Des termes extrêmes de biens et des maux I » de Cicéron est consacré à cet aspect de la pensée épicurienne, il s'occupe de présenter le plaisir comme le plus grand bien, selon un jugement naturel, et donc comme une finalité.

1. Epicure, par Cicéron, entreprend expressément d'affirmer la thèse hédoniste
2. Le plaisir est identifiable au bien, la nature n'est pas trompeuse

Extrait du document:

Dans la philosophie pratique, ce projet à mener occupe donc une place centrale, notamment dans la pensée épicurienne. Dans cette dernière, le bien est donc la finalité de l'homme, ou, plus exactement, ce que l'homme doit concevoir comme finalité, ce qui, communément, présentera absolument tout acte, toute chose, comme moyen de l'atteindre. Mais notons tout de même qu'Epicure rejette toute sorte de téléologie selon laquelle la totalité des formes ont une fin en-elles, mais présente simplement le bien comme objet de visée que l'homme s'offre à lui-même, et présente les moyens de l'atteindre comme ce que les hommes auront ordonné eux-mêmes.
  • Commentaire de la « Lettre à M. Marius : jugement d'un membre de l'élite », de Cicéron se demandant en quoi la correspondance de Cicéron nous informe sur les divertissements de la société romaine et la scission qui s'opère entre peuple et élites.
    № 22072 | 3,840 mots | 0 sources | 2010 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé de sciences politiques qui explique les causes de l'implantation de l'extrême droite dans la vie politique française et européenne suite à la Seconde Guerre mondiale, de Poujade à Le Pen.
    № 4110 | 4,310 mots | 0 sources | 2008 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé sur la presse d'extrême-droite en France qui souligne l’évolution de cette presse jusqu’en 1945 et son influence sur la vie politique.
    № 7472 | 1,735 mots | 0 sources | 2008 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires