Discours d'investiture du général de Gaulle du 1er Juin 1958 Commentaire de Texte by nanoo

Discours d'investiture du général de Gaulle du 1er Juin 1958
Commentaire du discours d'investiture du général de Gaulle à l'Assemblée Nationale le 1er Juin 1958 et de la loi constitutionnelle du 3 Juin 1958 portant sur le bilan de la IVème République et la prise de pouvoirs par De Gaulle.
№ 21494 | 1,380 mots | 0 sources | 2008
Publié le nov. 30, 2010 in Droit , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Entre le 13 Mai 1958, qui est la date du coup de force et de l'appel du Comité de Salut public d'Alger et le 28 Mai 1958 qui est la date de la démission du gouvernement de Pflimlin, la IVème République de décompose littéralement, impuissante à résoudre la crise algérienne. Sans aucun soutien populaire et en proie à l'incapacité d'agir, les parlementaires vont faire appel au général de Gaulle. En effet, René Coty annonce qu'il a pressenti celui-ci pour former un gouvernement, qui sera le dernier de la IVème République. C'est avec des arguments concernant le désastre de la situation du pays durant la IVème République que De Gaulle va appuyer ses demandes, qu'il fera dans son discours d'investiture du 1er Juin 1958. L'Assemblée Nationale lui accorde vite l'investiture le 1er Juin 1958 par 329 voix contre 224. Par la suite le nouveau gouvernement obtient immédiatement le vote de la Loi constitutionnelle du 3 Juin 1958 qui habilite le général de Gaulle, sous certaines conditions, à mettre en place de nouvelles institutions.

I- Les grands points du discours d'investiture du 1er Juin
II- Les demandes du Général de Gaulle

Extrait du document:

Dans les mesures que le Générale de Gaulle fait part à l'Assemblée Nationale, il y a la demande des pleins pouvoirs. En effet, il précise que cette mesure sera provisoire, et qu'elle ne durera que six mois. Cette mesure est faite pour remettre le pays, l'État sur pied en le restructurant de façon rapide, de façon responsable et efficace.
  • Commentaire du discours de Carnot au tribunat le 3 mai 1804 dans lequel Carnot ne se livre pas à une critique systématique et stérile du régime, il reconnaît l'œuvre accomplie, digne de louanges mais il estime qu'il faut rejeter l'empire héréditaire.
    № 23666 | 2,645 mots | 1 source | 2011 | FR | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du discours du président de la Cour Internationale de Justice qui dresse le bilan de celle-ci pour l'année écoulée. Ce discours a été prononcé à l’Assemblée Générale des Nations-Unies le 31 octobre 2003 .
    № 3466 | 2,600 mots | 0 sources | 2008 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de l'avis rendu par le Conseil d'Etat qui pose la question de savoir s'il existe des dispositions dans le Code général des collectivités territoriales dérogeant aux règles applicables au retrait des actes administratifs.
    № 2971 | 2,050 mots | 0 sources | 2008 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires