« Discours de la méthode », Descartes - Vème partie Commentaire de Texte

« Discours de la méthode », Descartes - Vème partie
Commentaire d'un extrait de la Vème partie de l'ouvrage « Discours de la méthode », de Descartes traitant des moyens certains pour distinguer une machine d'un Homme, et traitant ainsi de ce qui fait la spécificité de l'Homme.
№ 24754 | 3,315 mots | 0 sources | 2011
Publié le juin 02, 2011 in Philosophie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Notre passage débute à « Et je m'étais ici particulièrement arrêté à faire voir » et se termine à « de même façon que notre raison nous fait agir ». Il est extrait de la cinquième partie du Discours de la méthode écrit en 1637 par René Descartes. Dans cette partie, Descartes procède à une application physique de la méthode. Toute la tradition philosophique a essayé de définir ce qu'il y a de propre en l'être humain, ce qui fait sa spécificité, et pour se faire se sont souvent appuyé sur la comparaison avec les animaux pour en dégager les différentes caractéristiques.

Extrait du document:

Dans la 4ème partie du Discours de la méthode Descartes a démontré que l'Homme était « une substance dont toute l'essence ou la nature n'est que de penser ». Ce qui fait l'être humain, c'est donc son esprit, son âme ; il n'est pas réductible à son corps. Or la machine n'est pas substance pensante ; elle n'est qu'une substance étendue, géométrisable.

Commentaires