"Gai Savoir" de Nietzsche - paragraphe 13 Commentaire de Texte

"Gai Savoir" de Nietzsche - paragraphe 13
Commentaire du paragraphe 13 du "Gai Savoir" de Nietzsche portant sur le sentiment de puissance.
№ 27429 | 1,885 mots | 1 source | 2011 | FR
Publié le déc. 19, 2011 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'œuvre de Nietzsche échappe à toute systématisation : l'évolution de ses idées, ses hésitations voire ses contradictions sont inhérentes et d'ailleurs essentielles à son œuvre. Ainsi, pendant un temps, Nietzsche a suivi la pente utilitariste dans sa conception de l'origine des sentiments moraux. Mais en murissant, son œuvre tend de plus en plus à se distinguer de ses anciens maîtres à penser, et s'en fait même des adversaires. Ainsi Niezsche introduit-il des notions radicalement nouvelles dans la pensée philosophique de son temps. Celle de sentiment de puissance, expliquée en particulier dans le paragraphe 13 du Gai Savoir, est l'un des piliers de sa pensée philosophique.

1. Nietzsche commence par exposer sa thèse selon laquelle tous les actes des hommes ont un même but : le sentiment de puissance...
2. ... il s'attaque ensuite, pour en révéler le caractère fondamentalement hypocrite, à ce qui semble l'action désintéressée par excellence : celle du martyr...
3. ...enfin, il détourne l'argument adversaire, qui pointerait l'état désagréable dans lequel se trouvent la plupart des individus lorsqu'ils font du mal, en en faisant un symptôme de faiblesse plutôt que la preuve que l'action est mauvaise

Extrait du document:

Comme La Rochefoucauld, Nietzsche entend donc mettre un terme à la louange faite aux actions apparemment dépourvues d'intérêt personnel, altruistes, qui révèlent seulement une supériorité de notre puissance sur celle de l'autre. Nietzsche va cependant plus loin, puisqu'il ne se contente pas de dénoncer l'hypocrisie des hommes, mais met sur le même plan les actions mauvaises, en montrant qu'on se trompe également sur leurs causes, puisque toute action a pour but d'augmenter sa puissance.
  • Commentaire du chapitre XV intitulé "Contre le Christ", où Nietzsche critique le christianisme, en condamnant son interprétation de la souffrance comme objection contre la vie.
    № 3103 | 3,480 mots | 0 sources | 2008 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant si pour être heureux, le savoir est vraiment nécessaire.
    № 30216 | 2,990 mots | 0 sources | 2013 | FR | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de philosophie portant sur la notion de conscience : son utilité et son origine en s'appuyant sur le "Gai Savoir" de Nietzsche.
    № 13295 | 1,290 mots | 0 sources | 2009 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires