"Histoire Romaine" de Tite-Live Commentaire de Texte by ChristianHistoire

"Histoire Romaine" de Tite-Live
Commentaire du livre premier "Histoire Romaine" de Tite-Live, présentant une description de la Révolution qui a chassé la royauté de Rome en 509 avant J.C.
№ 2633 | 3,280 mots | 0 sources | 2006
Publié le janv. 16, 2008 in Histoire
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La Révolution de 509 avant J-C, l'un des éléments majeurs pour la grandeur de Rome et pour les Romains, a eu des conséquences bien plus importantes qu'il n'y paraît, comme par exemple, la haine de la royauté par les Romains.
Dans quelle mesure le texte traduit-il l’envie de Tite-Live de glorifier l’histoire de Rome ? Les traits des personnages ne sont-ils pas exagérés ?
Ce commentaire présente les circonstances menant au soulèvement de
509 avant J-C et à la fin de la royauté, pour aboutir à l’instauration de la République.

I. Vers le soulèvement
A) Sextus Tarquin, fils de roi et criminel
B) Lucrèce, image de la matrone romaine

II. La fin de la royauté
A) Brutus, héros romain
B) La fin d’une royauté contestée

III. Vers la République ?
A) L’élection des deux consuls
B) Un récit inexact ?

Extrait du document:

Bien que fils de roi, il est décrit comme un être brutal et indigne. Son crime révèle son odieuse nature. Il se croit tout permis et en profitera pour abuser Lucrèce. On peut citer des lignes 1 à 3 : « Sextus Tarquin, brûlant de désir et jugeant, au silence qui l’environne, que tout dort dans le palais, tire son glaive, marche au lit de Lucrèce déjà endormie et, appuyant une main sur le sein de cette femme « Silence, Lucrèce, dit-il. Je suis Sextus, je tiens mon glaive et tu es morte si une parole t’échappe.» Il faut rappeler les circonstances qui lui permirent de violer Lucrèce. Au cours d'une beuverie chez Sextus Tarquin, où Tarquin Collatin, époux de Lucrèce, dînait aussi, les convives se mirent à parler de leurs épouses. Ils voulurent les comparer et décidèrent d’aller leur rendre visite à tour de rôle.
Ils trouvèrent chaque épouse occupée à partager un fastueux festin avec des convives de leur âge à part Lucrèce qu’ils trouvèrent assise au centre de sa maison, entourée de ses servantes. Elle travaillait la laine à la lueur d'une lampe alors qu’on était à une heure avancée de la nuit. L'unanimité se fit donc autour d’elle comme la meilleure épouse qu’il soit.
Alors, le désir pervers de la souiller de force s'empara de Sextus Tarquin, qu'excitaient sa beauté et tout autant sa pureté exemplaire.

Commentaires