« Jacques le Fataliste », Denis Diderot - pages 104 à 106 Commentaire de Texte by damemaruyama

« Jacques le Fataliste », Denis Diderot - pages 104 à 106
Commentaire des pages 104 à 106 de l'ouvrage « Jacques le Fataliste », de Denis Diderot se demandant dans quelle mesure il est possible d'affirmer que ce passage donne une leçon philosophique aux lecteurs.
№ 27217 | 1,510 mots | 1 source | 2011 | FR
Publié le déc. 04, 2011 in Littérature , Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'extrait, que nous avons en notre possession, sont les pages 104 à 106 de l'ouvrage « Jacques le Fataliste », de Denis Diderot provenant de la collection Presses Pocket. Il débute à « Et pourquoi, Jacques, est-il si vénérable à vos yeux ? » et se termine à « la coupe de la ciguë. ». Avant le passage en question, Jacques rencontre un homme qui l'aide mais il ne connaît pas son identité et son maître ne veut pas lui révéler celle-ci. Au sortir de la ville, Jacques croise cet homme et le remercie vivement à la grande surprise de cet homme qui n'est pas habitué à une telle démonstration. Avec le texte, va reprendre le dialogue de Jacques et de son maître mais la situation est différente : le maître connaît l'identité de l'homme mais pas Jacques. La situation est inédite : le maître a un avantage sur Jacques. Il est en position de force, il a l'autorité et va s'en amuser. Cette scène est comique et a une valeur philosophique. Le passage se divise en deux parties reliées entre elles : la révélation de l'identité de l'homme ; ce que sont les philosophes, leur place dans la cité et le caractère dangereux d'être philosophe.

Extrait du document:

Jacques relève des indices confortant son interprétation, mais il interprète ces signes d'une seule manière et il oublie qu'un signe peut avoir plusieurs significations. Jacques se comporte d'une façon choquante intellectuellement ; il a une position dogmatique et il oublie que tous ces signes peuvent correspondre à autre chose. Il oublie que la réalité est complexe et qu'elle nécessite un sens extrêmement critique pour l'appréhender. C'est l'enseignement philosophique par l'exemple.

Commentaires