"L'esthétique" de Hegel Commentaire de Texte by pantyne

"L'esthétique" de Hegel
Commentaire portant sur un extrait de "L'esthétique" de Hegel où l'auteur s'interroge sur les fonctions de l'art.
№ 13449 | 1,920 mots | 0 sources | 2007
Publié le janv. 19, 2010 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ce texte est extrait de "L'esthétique" de Hegel (de "L'esthétique a pour objet" à "la beauté de la nature.". Il a pour thème l'art et, plus vaste, l'esthétique comme son titre l'indique. Dans cet extrait, il est question de la philosophie des beaux arts et de la différence entre beauté artistique et beauté naturelle. Hegel se demande s'il est légitime d'exclure le beau naturel de la philosophie de l'art. Il compare le beau dans la nature au beau dans l'art pour défendre la thèse selon laquelle seul le beau artistique peut relever de l'esthétique, de par sa dimension spirituelle. Il définit d'abord ce qu'est l'esthétique, puis fait la distinction entre beau naturel et beau artistique, et enfin montre pourquoi le beau artistique est plus élevé que le beau naturel.

Extrait du document:

Dans ce texte, Hegel donne une définition de l'esthétique qui exclut le beau dans la nature et explique que celui-ci est d'une nature différente de celle du beau artistique. Il soutient que la beauté artistique est plus élevée que la beauté naturelle car cette dernière n'est que cycles tandis que la première est un perpétuel renouvellement. La beauté artistique naît de plus deux fois dans l'esprit humain : une fois par sa forme, une fois par son fond. Hegel s'oppose dans ce texte à la conception de l'art dans l'Antiquité. Platon et Aristote par exemple considèrent l'art comme une imitation de la nature, incapable de retranscrire la perfection naturelle. Bacon considère de plus que la nature a permis au beau artistique d'évoluer vers le sublime. D'autres philosophes sont davantage tranchés que Hegel sur la question de savoir s'il existe ou non une beauté naturelle. Plotin par exemple considère qu'il n'y a pas de beauté dans la nature car la grandeur ou la petitesse des objets naturels ne peuvent capter le regard de l'homme. Enfin Kant s'oppose à Hegel en affirmant que l'art n'est pas nécessairement l'œuvre finie mais plutôt l'œuvre pensée. Cette idée rejoint le mouvement de l'art conceptuel. Nous pourrions mettre ce texte en parallèle avec le huitième paragraphe de la cinquième partie des Ennéades de Plotin, où il est question de la supériorité de l'art sur la nature.

  • Fiche de lecture sur les caractéristiques essentielles de l'art romantique, les différences avec l'art symbolique et classique et la place occupée par l'art dans l'"Esthétique" de Hegel.
    № 770 | 3,960 mots | 4 sources | 2007 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire d'un texte extrait de cet ouvrage dans lequel Hegel aborde les thèmes du déterminisme et de l'inconscient.
    № 9319 | 1,030 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire détaillé d'un extrait de la "Propédeutique philosophique" de Hegel traitant du droit et de la menace. Il s'agit du paragraphe commençant par "Certains fondent la peine sur la menace ...".
    № 25598 | 2,235 mots | 1 source | 2010 | FR | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires