«L'Etat aménageur, consolidation territoriale et contraintes insulaires en Indonésie» Commentaire de Texte

«L'Etat aménageur, consolidation territoriale et contraintes insulaires en Indonésie»
Commentaire de ce texte d'Olivier Sevin qui constitue un chapitre de l'ouvrage "Politiques et dynamiques territoriales dans les pays du Sud" de Mr Pourtier et de Mr Chaléard.
№ 9759 | 2,600 mots | 5 sources | 2008
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ce texte, de premier abord très objectif, se révèle en fait dénonciateur et critique envers les actions de «l'Etat aménageur» indonésien. La première partie est une description détaillée du contexte indonésien. L'auteur passe en revue le morcellement physique, politique, ethnique, religieux et démographique de l'archipel. Il nous explique l'inégale répartition de la population, les différentes influences religieuses et les principaux mouvements séparatistes présents. Dans la deuxième partie du texte, Olivier Sevin entame sa critique en s'attaquant aux principes de base qui régissent toute la politique d'aménagement territorial. Dans la troisième partie, il s'intéresse, en s'appuyant sur de nombreux exemples, l'application et le contenu des politiques d'aménagement en elles mêmes.

I. Analyse critique des trois principes fondateurs de l'aménagement indonésien
II. Les politiques d'aménagement
III. La politique de Transmigration

Extrait du document:

J'ai choisi de focaliser ma réflexion sur les deuxièmes et troisièmes parties, c'est à dire l'analyse des actions du gouvernement indonésien en matière d'aménagement et de leurs conséquences. Ces deux parties sont également celles où l'auteur prend position clairement pour dénoncer les « non dits » dans les politiques d'aménagement. Elles sont donc, à mes yeux, plus pertinentes à étudier car elles engagent directement l'auteur. Afin d'éclairer ces dénonciations, je souhaite apporter plus d'informations sur la politique de Transmigration qui débuta en Indonésie en 1905 et qui a, encore aujourd'hui, des impacts très lourds sur l'organisation territoriale du pays.

Commentaires