« L'évolution créatrice », Henri-Louis Bergson - chap 1 Commentaire de Texte

« L'évolution créatrice », Henri-Louis Bergson - chap 1
Commentaire du premier chapitre de l'ouvrage « L'évolution créatrice », d'Henri-Louis Bergson débattant de l'évolution de la vie.
№ 15985 | 1,880 mots | 0 sources | 2010
Publié le mai 23, 2010 in Littérature
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Henri-Louis Bergson est un émanant philosophe moderne née en 1859. On le considère avec son confrère Levinas comme étant le plus grand philosophe français du 20e siècle d'où l'intérêt de ses œuvres. En 1907, il rédigea l'ouvrage "L'évolution créatrice" dans lequel il débat sur l'histoire de l'évolution de la vie en introduisant le concept d'élan vital. Dans le premier chapitre de l'œuvre « De l'évolution de la vie, mécanisme et finalité », Bergson nous montre comment, dans le cadre du débat, l'élan vital peut dépasser les 2 concepts antagonistes de mécanisme et de finalisme. Mais l'histoire de l'évolution de la vie est aussi affaire de la biologie. De nombreuses thèses ont été élaboré à cet égard telles que le Néodarwinisme, le Lamarckisme et l'Orthogénèse. Le débat sur l'évolution de la vie est donc déjà très riche en thèse. C'est pourquoi il serait intéressant de se demander quelle position prend Bergson vis à vis de l'histoire de l'évolution de la vie lorsqu'il introduit son concept d'élan vital ?

Extrait du document:

Le mécanisme considère que la vie n'est qu'une simple répétition de faits identiques. Au contraire le finalisme avance que les êtres vivants suivent un programme tracé : le temps devient inutile et il n'y aurait pas de création. L'erreur du finalisme radical comme d'ailleurs celle du mécanisme radical est d'étendre trop loin l'application de certains concepts naturels à notre intelligence.

Commentaires