"L'Heptaméron" de Marguerite de Navarre, 34ème nouvelle Commentaire de Texte

"L'Heptaméron" de Marguerite de Navarre, 34ème nouvelle
Commentaire de la 34ème nouvelle "L'Heptaméron"de Marguerite de Navarre se demandant en quoi cette nouvelle à l'aspect frivole, qui embrasse toutes les conventions de la facétie, permet d'unir émotion et méditation.
№ 28325 | 4,220 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le mai 13, 2012 in Littérature
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le XVIe siècle n'est pas très représentatif du genre comique. Seul Rabelais, maître incontesté du rire, se détache de façon manifeste. Le XVe siècle, en revanche, offre une variété de genres comiques, comme la farce avec La farce de maître Pathelin par exemple, qui vont s'essouffler au XVIe siècle. Comme l'explique Dominique Bertrand dans Dire le rire à l'âge classique, entre 1560 et 1720, le rire n'était pas très encouragé, puisqu'on dénote un mécanisme d'intériorisation et de contrôle des passions.
Pourtant, le comique est au cœur de l'Heptaméron puisque dès le Prologue, les dix personnages cherchent une occupation en attendant que les voies de communication soient rétablies, et Ennasuite dit « tout en riant », qu'elle est « d'opinion que nous aions quelque plaisant exercice pour passer le temps ».

1. Une nouvelle facétieuse
2. Faire réfléchir par le rire : double effet

Extrait du document:

Les Cordeliers, en écoutant une conversation du boucher avec sa femme, croient être victimes d'un complot et pensent qu'ils vont se faire tuer le lendemain par le couple. Bien sûr, il n'en est rien, puisque le boucher parlait de ses pourceaux, qu'il appelle « cordeliers », d'où le fâcheux malentendu. Toute la nouvelle est basée sur ces malentendus qui agissent comme des moteurs de l'action. Et cette action va crescendo puisque les Cordeliers, et surtout le plus gras des Cordeliers tombe de Charybde en Scylla. En effet, son poids l'empêche de retomber sur ses pieds après avoir sauté de la fenêtre. Il est blessé à la jambe. Il se retrouve seul, abandonné par son compagnon. Il se cache dans l'abri à pourceaux.
  • Dissertation qui pose la question de l'utilisation par Maupassant de la vraisemblance et du réalisme, notion théorisée depuis le XVIIe siècle, mais reprise par Maupassant et remodelée au genre de la nouvelle.
    № 27909 | 2,715 mots | 0 sources | 2012 | FR | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation s'interrogeant sur le message véhiculé par le mythe de Faust présent dans l'ouvrage « Le Maître et Marguerite » écrit par Boulgakov.
    № 30155 | 2,400 mots | 0 sources | 2012 | FR | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire composé de la nouvelle XXXIII de l'ouvrage de Margueritte de Navarre qui présente le récit fait par l'un des personnages, Simontault, et montre une histoire tragique mettant en scène un double inceste.
    № 7996 | 3,930 mots | 0 sources | 2008 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires