"L'Hymne à Déméter" de Homère Commentaire de Texte

"L'Hymne à Déméter" de Homère
Commentaire de l'Hymne homérique à Déméter extraite de la "Théogonie" d'Hésiode, portant sur le mythe de l'enlèvement de Perséphone, fille de Zeus et Déméter.
№ 23499 | 7,650 mots | 9 sources | 2010
Publié le mars 31, 2011 in Histoire , Littérature
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'hymne à Déméter, qui raconte le mythe de l'enlèvement de Perséphone, fille de Zeus et Déméter nous présente ainsi les deux déesses comme essentielles l'une pour l'autre. Surtout l'hymne nous présente trois mondes : l'Olympe, le monde souterrain et la Terre des hommes; et nous fait observer différentes relations entre ceux-ci. Le mythe ici raconté, qui se veut éthiologique, commence avec l'enlèvement de Perséphone par Hadès, roi du peuple souterrain, et la recherche de celle-ci par sa mère, Déméter. En apprenant ce qui s'est réellement passé, après neufs jours de recherche elle s'en va dans le monde des humains, dans la demeure du roi Céléos où elle cache sa nature divine et se fait nourrice.

1. Le rapt de Perséphone, élément perturbateur de la communication, et dualités
2. Déméter, une déesse de la « vie cultivée », sur terre et images du destin de l'homme
3. (R)établissement de l'équilibre par échanges et complémentarités

Extrait du document:

Homère, la Théogonie : L'Hymne à DéméterLa religion grecque ne peut être dissociée des mythes. Une cohérence existe entre eux : chacun se répond ou peut renvoyer à un autre, notamment par la présence d'un ou plusieursdieux communs. Un équilibre est ainsi créée entre les choses dans le monde, et une cohérence dans les explications se forme. Dans laThéogonied'Hésiode, qui explique la naissance du monde et des dieux, une place essentielle est donnée à Gaia, qui succèdeau Chaos. Terre mère, à l'origine de la généalogie des dieux, elle est la divinité de la stabilité et reflète la conscience des Grecs de vivre dans un monde d'origine sacrée. Seules deux autres déesses sont considérées comme des « mère[s] » dans laThéogonieet se trouvent être des émanations de Gaia : Rhea, sa fille, et Déméter, sa petite-fille. Cette dernière, est « la déesse de la terre cultivée, par opposition à la terre sauvage ou simplement féconde »1Définition de J-P VERNANT,Mythe et pensée chezles Grecs.. Appartenant aux douze divinités olympiennes2Avec par ordre alphabétique : Aphrodite, Apollon, Arès, Artémis, Athéna, Héphaïstos, Héra, Hermès, Hestia, Poséidon et Zeus.
  • Commentaire d'un extrait de "L'Iliade", d'Homère portant sur la fabrication de la célèbre armure d'Achille par Héphaïstos et se demandant en quoi ce récit est le reflet de la civilisation grecque.
    № 21207 | 1,250 mots | 4 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation s'appuyant sur les chants V à XIII de « L'Odyssée », d'Homère afin de comprendre en quoi les compagnons d'Ulysse contribuent à faire de lui un héros et se demandant quel rôle joue la violence dans l'Odyssée.
    № 23100 | 1,680 mots | 0 sources | 2010 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • TPE portant sur la poésie homérique en détaillant ses caractéristiques et son influence sur la culture occidentale.
    № 13805 | 4,540 mots | 0 sources | 2005 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires