"La conjuration de Catilina" de Salluste Commentaire de Texte by Nathalia

"La conjuration de Catilina" de Salluste
Commentaire de texte portant sur les chapitres XXXVI-XXXIX de l'ouvrage de Sallustre : dans quelle mesure, l'auteur expose-t-il sa thèse sur le déclin et la décadence d'une époque de l'histoire romaine ?
№ 13050 | 2,780 mots | 6 sources | 2009
Publié le nov. 09, 2009 in Histoire , Littérature
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Traitant d'événements contemporains, dont il a été lui-même un temoin occulaire, Salluste a rassemblé une documentation de première main, qu'il a traitée avec beaucoup d'honnêteté, en s'inspirant de la méthode employée par son modèle Thucydide dans la "Guerre du Péloponnèse".
C. Sallustius Crispus (87 -35 av. J.-C.), né à Amiternum en Sabine, commence une carrière sénatoriale classique, en étant questeur en 55, tribun de la plèbe en 52, puis préteur en 46. Légat de César pendant la guère d'Afrique, Salluste est choisit par le dictateur pour être le premier proconsul de la province d'Africa noua. Il rapporte de sa province une fortune considérable qui lui permet de faire de sa résidence romaine, dit-on, une des plus belles propriétés de la capitale.

1.La société à l'époque de Salluste et Catilina: une société bouleversée

2.La radicalisation des oppositions

Extrait du document:

Outre les conséquences de la colonisation militaire, Salluste fait référence aux effets des proscriptions qui, vingt ans après, se font toujours sentir. En effet, suite aux luttes entre marianistes et syllaniens, des massacres réciproques ont lieu jusqu'au triomphe de Sylla, qui se fait conférer une dictature (82 av. J.-C.) et réforme les institutions, après avoir éliminé ses derniers ennemies par de sanglantes proscriptions (meurtre légal d'une quarantaine de sénateurs et d'environ mille six cent chevaliers). Egalement, sa nouvelle constitution établit la domination du Sénat. Dans ce but, il abolit toute législation non approuvée par le Sénat, et restitue sa fonction judiciaire en lui donnant le monopole de fournir les jurys des tribunaux criminels. Autrefois, c'était le peuple, groupé dans les comices centuriates ou tributes, qui, par son vote, décidait du sort des hommes accusés d'avoir commis un crime contre l'Etat.
  • Dissertation qui analyse si le temps représente un élément destructeur pour l’évolution de l’homme ou au contraire une force, permettant de donner du prix à son existence.
    № 7362 | 970 mots | 4 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire d'une lettre que Salluste écrit à César en lui expliquant les problèmes de la fin de la République Romaine et dans laquelle il lui soumet quelques solutions.
    № 2200 | 2,430 mots | 0 sources | 2007 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire composé sur le Chapitre 8 (pages 151-153) de l'ouvrage d'Aragon qui analyse le travail de la mémoire et l'oubli.
    № 2299 | 3,290 mots | 0 sources | 2007 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires