La déclaration des droits de l'homme et du citoyen : article 16 Commentaire de Texte

La déclaration des droits de l'homme et du citoyen : article 16
Commentaire de l'article 16 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen se demandant dans quelles conditions la garantie des droits et la séparation des pouvoirs assurent la Constitution.
№ 27314 | 1,180 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le déc. 12, 2011 in Droit , Sciences Politiques , Questions Européennes
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

» La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, datant du 26 Août 1789, constitue le travail des représentants du peuple français, constitués en Assemblée Nationale, qui ont su d'exposer les droits inaliénables et sacrés de l'Homme ainsi que ses devoirs, nécessaires au maintien de la cohésion sociale et au bonheur pour tous. Cette Déclaration a pour objet de remédier à ces différences, et de favoriser l'égalité et la liberté des hommes. Cependant, nous pouvons constater qu'elle présente certains défauts, d'abord, la Déclaration ne se « mange pas » et le peuple en 1789 a moins besoin d'une déclaration que d'un bifteck. Puis, cette Déclaration est l'œuvre de propriétaires, c'est un texte bourgeois. Elle comporte également des limites dans le sens où elle ne prend pas en compte des besoins fondamentaux comme l'éducation mais également la santé, par exemple. Il a donc été nécessaire de la compléter par deux autres textes comme le Préambule de la Constitution de 1946, puis la Charte de l'Environnement de 2005. Le caractère de cette Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen est d'autant plus limité qu'elle est adressé aux ressortissants français, elle ne prend pas en compte les étrangers vivant sur le territoire Français. Cependant, nous pouvons constater une internationalisation des Droits de l'Homme vers les années 1970, notamment grâce à la Convention Européenne des droits de l'Homme mais aussi le Tribunal Pénal International. Nous allons néanmoins, nous intéresser à l'article 16 de ce texte qui consacre le principe de la séparation des pouvoirs comme principe universel, il détermine ainsi les conditions nécessaires afin d'avoir une Constitution légitime.

I ) La Constitution, assurant l'État de droit
II ) La portée universelle de l'article

Extrait du document:

L'horreur sociale du XXe siècle, l'horreur politique du XVIIIe siècle, nous démontent que la naissance de droits fondamentaux inaliénables à l'homme étaient indispensables. Le Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen s'est progressivement propagée, au niveau européen puis mondial. D'ailleurs, à l'heure actuelle les démocraties sont nombreuses, et ont considérablement augmenté, et la garantie des droits de l'Homme est présente dans beaucoup de pays, contrairement à avant. La portée universelle de l'article a donc été une nécessité, afin d'éviter à l'horreur sociale des siècles d'avant de se répéter.

Commentaires