« La femme de mauvaise foi », Jean-Paul Sartre Commentaire de Texte by marie34

« La femme de mauvaise foi », Jean-Paul Sartre
Commentaire du texte « La femme de mauvaise foi », de Jean-Paul Sartre se demandant si la mauvaise foi n'est pas un moyen comme un autre de prouver que la nature de l'homme est d'être libre.
№ 23706 | 1,660 mots | 0 sources | 2011
Publié le avr. 14, 2011 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le texte que nous allons étudier est « La femme de mauvaise foi », de Jean-Paul Sartre. Le propos de ce texte apparaît ici comme une nécessité afin de ''nous tire d'embarras''. Cet embarras consiste en une aporie qui fait que l'on ne peut ni rejeter ni comprendre la mauvaise foi chez l'homme. Sartre le dit quelques lignes plus haut : ''notre embarras semble extrême puisque nous ne pouvons ni rejeter ni comprendre la mauvaise foi''. Sartre a essayé d'avoir recours à l'inconscient et en tout ce qui pouvait apporter une réponse à l'ambiguïté de cette conduite, mais après une analyse minutieuse des mécanismes psychiques tels qu'ils sont définis dans la théorie freudienne. Mais cette ''explication'' laissait le problème intact. Il s'agit donc, pour Sartre, dans le texte que nous abordons ici, ''d'examiner de plus près les conditions de mauvaise foi'', de procéder à une analyse poussée de cette conduite, d'en faire ''une description'' afin de fixer les conditions de possibilités de la mauvaise foi. Il s'agit aussi de résoudre la problématique citée ligne 5 et 6 revenant à se demander quelle est la nature de l'homme ? L'homme est-il pleinement libre de ses choix ?

Extrait du document:

''Elle n'est pas au fait de ce qu'elle souhaite'' (l.25) : elle n'a pas une conscience claire de ce qu'elle vise. Elle est prise dans une dualité de désirs plaisants et déplaisants : d'une part elle ''est sensible au désir qu'elle inspire'', le jeu de séduction lui plaît, mais en même temps elle rejette le désir qui lui est sous-jacent ''le désir cru et nu... lui faisait horreur'' (l.27).
  • Commentaire d'un extrait de l'ouvrage « Les mots », de Jean-Paul Sartre permettant de démontrer que l'autobiographe ouvre les yeux sur l'univers qui l'entoure et quitte le monde de l'enfance rêveuse.
    № 22980 | 1,395 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de l'extrait de l'œuvre « J'aime New-York », issue de l'œuvre « Situation III » de Jean-Paul Sartre, ce dernier donnant sa vision poétique de la ville de New-York.
    № 16629 | 950 mots | 1 source | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de la scène d'exposition de "Huis-Clos" de Jean-Paul Sartre et de l'effet produit sur le lecteur.
    № 7848 | 1,140 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires