"La Force de l'Empire, Révolution industrielle et écologie, ou pourquoi l'Angleterre a fait mieux que la Chine" de Pomeranz Commentaire de Texte

"La Force de l'Empire, Révolution industrielle et écologie, ou pourquoi l'Angleterre a fait mieux que la Chine" de Pomeranz
Commentaire du chapitre 1 de "La Force de l'Empire, Révolution industrielle et écologie, ou pourquoi l'Angleterre a fait mieux que la Chine" de Pomeranz portant sur les crises et croissance en Europe aux XIXe et XXe siècles.
№ 26665 | 2,655 mots | 9 sources | 2011 | FR
Publié le oct. 24, 2011 in Économie , Histoire
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Kenneth Pomeranz s'intéresse aux origines de la Révolution Industrielle d'un point de vue global. C'est cette histoire globale qui fait débat, car Kenneth Pomeranz s'intéresse aux origines de la Révolution Industrielle en y évoquant la Chine. La Révolution Industrielle est pour Kenneth Pomeranz un phénomène mondial ,et non pas exclusivement européen, ce qui était pourtant traditionnellement l'idée véhiculée à propos de l'industrialisation du XIXème siècle. Fait débat également son affirmation au sein de ce livre : la Chine , à l'aube de l'ère industrielle, aurait stagné, puis « décroché » économiquement, au moment où l'Europe, et plus particulièrement l'Angleterre, aurait au contraire « décollé » économiquement, alors que la croissance au début de l'industrialisation n'était pas spécifiquement européenne, car un même type de croissance aurait existé en Chine. Kenneth Pomeranz appelle ce moment « The Great Divergence », car l'Asie et l'Europe divergeraient, prendraient deux chemins différents, en tout cas en ce qui concerne le développement économique et l'industrialisation. Suite aux multiples débats suivant la parution de son livre, Kenneth Pomeranz rédige en 2009 « La Force de l'Empire, Révolution industrielle ou écologie, ou pourquoi l'Angleterre a fait mieux que la Chine » . En trois chapitres, il reprend les grandes idées de son ouvrage paru en 2000, « The Great Divergence : China, Europe, and the Making of the Modern World Economy » , en expliquant pourquoi il y a eu une Grande Divergence entre la Chine et l'Angleterre.

Extrait du document:

Pomeranz, Kenneth, La Force de l'Empire, Révolution industrielle et écologie, ou pourquoi l'Angleterre a fait mieux que la Chine, Chapitre 1 « Économie politique et écologie à l'aube de l'industrialisation : aux origines de la « Grande Divergence », p.35-74.

Kenneth Pomeranz , né en 1958, est un historien, spécialiste en histoire économique, plus particulièrement celle de la Chine. Il enseigne l'histoire de la Chine moderne à l'Université de Californie à Irvine. Son livre « The Great Divergence : China, Europe, and the Making of the Modern World Economy » , qui paraît en 2000, a suscité de nombreux débats entre historiens et économistes du monde entier. Cela car Kenneth Pomeranz s'intéresse aux origines de la Révolution Industrielle d'un point de vue global. C'est cette histoire globale qui fait débat, car Kenneth Pomeranz s'intéresse aux origines de la Révolution Industrielle en y évoquant la Chine.

1. Présentation de l'auteur et de son œuvre
2. Rappel du contexte historiographique
3. Méthodologie employée
4. Plan du chapitre
5. Présentation du chapitre

Commentaires