La IIIème République et la crise du 16 mai 1877 Commentaire de Texte

La IIIème République et la crise du 16 mai 1877
Commentaire portant sur un extrait du discours de Gambetta du 17 mai 1877 et traitant des disfonctionnements institutionnels de la IIIème République.
№ 10047 | 3,800 mots | 0 sources | 2008
Publié le févr. 07, 2009 in Histoire , Droit , Sciences Politiques
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ce texte porte sur le discours prononcé par le député républicain Gambetta le 17 mai 1877, en ‎réaction à la dissolution de l'Assemblée prononcée par le président Mac-Mahon la veille même. Le 16 mai ‎‎1877 représente la crise institutionnelle de la IIIème république. D'un régime ‎parlementaire dualiste, on passe au régime dit d'assemblée ou régime parlementaire moniste. La IIIème République n'est donc pas véritablement une République démocratique mais tantôt un ‎régime conservateur, tantôt une dictature parlementaire.

I) Un décalage entre la théorie du pouvoir exécutif et sa pratique
1) Une dérive du pouvoir présidentiel
2) La précarité ‎du gouvernement

II) Un décalage entre la théorie du pouvoir législatif et sa pratique vers un « Régime d'Assemblée »‎
1) Un déséquilibre constitutionnel au profit du législatif‎
2) L'ascendant du pouvoir législatif sur le pouvoir exécutif ‎‎








Extrait du document:

La IIIème République fut donc difficilement une vraie République démocratique, étant tantôt un ‎régime conservateur, tantôt une dictature parlementaire. Pourtant c'est l'action des républicains et leur ‎imposition au pouvoir au nom de la démocratie qui amena les législateurs de cette époque à poser les ‎principes fondamentaux qui perdurent encore de nos jours et qui ont même été reconnus comme principes ‎constitutionnels inhérents à chaque personne, posant les bases de notre démocratie actuelle. Il s'agit par ‎exemple de la loi sur la liberté d'association de 1901 ou de la loi sue la séparation de l'Église et de l'État.‎
  • Dissertation se demandant sur quels points la loi du 14 août 1884, portant sur la révision partielle des lois constitutionnelles, a effectué des modifications pour permettre la victoire finale de la IIIème République.
    № 29378 | 1,805 mots | 0 sources | 2013 | FR | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui analyse le début de la IIIème République française s'intéressant de l'évolution empire à la République, puis du contexte de la mise en place de cette république et de sa stabilisation jusqu'en 1879.
    № 15710 | 1,995 mots | 0 sources | 2010 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation analysant le décalage entre la lettre constitutionnelle et la pratique de la Constitution mis en place par la IIIème République.
    № 18014 | 1,920 mots | 0 sources | 2010 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires