« La ville », Saint-John Perse Commentaire de Texte

« La ville », Saint-John Perse
Commentaire du poème « La ville », issue du recueil "Images à Crusoé" de Saint-John Perse se demandant si le monde évoqué par Saint-John Perse dans ce poème raconte le monde évoqué par Daniel Defoe.
№ 21152 | 1,980 mots | 0 sources | 2010 | FR
Publié le nov. 16, 2010 in Littérature
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Daniel Defoe, en 1719, imagine la vie d'un naufragé seul sur une île déserte. Le roman qui fait l'apologie de la civilisation ouvre la porte du mythe et nombreux sont les écrivains qui reprennent le personnage de Robinson. En 1904, le poète Saint-John Perse écrit Images à Crusoé; dans la section « La ville », il imagine le retour du naufragé à la civilisation et ses souvenirs de l'île dans laquelle il a vécu si longtemps. Par-delà la simple réécriture du roman de Daniel Defoe, Saint-John Perse évoque un monde ou se célèbrent les réconciliations; cette île de l'harmonie retrouvée devient l'image d'un monde originel.

I- Une réécriture du mythe de Robinson
II- Le monde de la réconciliation
III- La célébration d'un monde originel

Extrait du document:

La description se fait sur le mode de la douceur, qu'il s'agisse de l'oiseau « sui se berce » ou des criquets qui « s'appellent doucement ». Les tournures pronominales suggèrent une attitude réflexive, comme si le monde se donnait naissance à lui-même. Le monde fœtal est aussi celui des « vagissements » et l'on assiste à la naissance « de grandes fleurs mouvantes en voyage ».

Commentaires