« Le Cid », Corneille - Acte II, scène 6 Commentaire de Texte by damemaruyama

« Le Cid », Corneille - Acte II, scène 6
Commentaire de la scène 6 de l'acte II de la tragédie « Le Cid », de Corneille s demandant en quoi cette scène n'est pas une scène de digression.
№ 26706 | 1,410 mots | 1 source | 2011 | FR
Publié le oct. 27, 2011 in Danse et Théâtre , Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le texte que nous avons à étudier est la scène 6 de l'acte II, issu de la tragédie « Le Cid » de Corneille. Dans la scène 4, Don Gomès et Rodrigue sont sortis du palais et en sont venus aux mains. La scène 6 met en scène Don Arias qui avoue au roi qu'il n'a rien obtenu du Comte. Le roi est stupéfait et estime qu'une punition est nécessaire. Don Sanche prend la défense de Don Gomès et il représente l'incarnation de la folie de réparation par les armes qui caractérise l'Espagne et la France. C'est contre cette folie que le roi va s'élever et il va développer sa conception de l'autorité royale. Don Fernand doit être d'autant plus respectable que c'est lui qui tranchera l'affaire opposant Chimène à Rodrigue.

Extrait du document:

Au vers 598, on se rend compte que toute l'autorité royale doit être consacrée non pas au salut d'une dynastie mais au salut d'un royaume. On comprend pourquoi Don Diègue est loyaliste et pourquoi le roi est choqué de la rébellion de Don Gomès. Par la métaphore de la tête et des membres d'un corps, le royaume est comparé à un vaste corps social. Rien ne peut marcher s'il n'existe pas de solidarité entre la tête et les membres. Le texte est employé à convaincre Don Sanche et à le remettre dans le droit chemin.
  • Commentaire de la fin de l'acte V, scène 2 de l'ouvrage « L'annonce faite à Marie », de Claudel se demandant en quoi cette scène de retrouvailles dramatiques illustre une morale chrétienne.
    № 27535 | 2,690 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du monologue d'Auguste situé à la scène 2 de l'acte IV de la tragédie « Cinna » de Corneille se demandant en quoi ce monologue délibératif nous montre un homme indécis qui, malgré ses fautes passées, se soucie du bien de l'État.
    № 31151 | 1,360 mots | 0 sources | 2014 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire composé portant sur un extrait de la pièce de Corneille. Dans cette scène, on assiste à une véritable confrontation de valeurs : le père, incarnant la voix de la raison, et Rodrigue, celle du cœur.
    № 5347 | 950 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires