« Le Coche et la Mouche », Jean De La Fontaine Commentaire de Texte

« Le Coche et la Mouche », Jean De La Fontaine
Commentaire de la fable « Le Coche et la Mouche », de Jean De La Fontaine, extrait du livre VII, faisant dans ce texte une critique sur les hommes qui se prétendent indispensables alors qu'ils ne le sont pas, à travers les animaux.
№ 17130 | 1,360 mots | 1 source | 2010
Publié le juin 22, 2010 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Issue du livre VII, Le Coche et la Mouche met en scène, dès l'analyse du titre, deux protagonistes totalement différents : le coche, moyen de transports vaste, lourd, qui se réfère aussi aux voyageurs qu'il transporte. La mouche, insecte minuscule, présenté dans Le Lion et le Moucheron comme vantard. L'humanisation de celle-ci permet ici d'amorcer une critique des individus empressés inutilement, importuns.
L'aspect disparate du titre, accentuant l'opposition entre les deux protagonistes par la conjonction « et », fonde ici la vivacité de la fable, et son aspect comique, ironique.

Extrait du document:

La mouche s'attribue ainsi toute la gloire de l'ascension : « j'ai tant fait ». L'adverbe d'intensité suscite l'ironie, ainsi que le « nous » de majesté et « enfin ».
L'expression « Payez-moi de ma peine » et surtout l'utilisation de l'impératif apparaissent encore comme comique : la mouche demande rétribution alors qu'elle est restée inactive. Le mot « peine » suggère que la mouche aurait souffert. Elle s'attribue toute la souffrance de l'ascension.

Commentaires