« Le conflit dans l'école : question scolaire et question sociale », Merle Pierre Commentaire de Texte

« Le conflit dans l'école : question scolaire et question sociale », Merle Pierre
Commentaire du texte « Le conflit dans l'école : question scolaire et question sociale », de Merle Pierre issu de la revue Télémaque dans lequel l'auteur montre que le terme « violence scolaire » n'est qu'une expression exagérée de « conflit scolaire ».
№ 27848 | 2,400 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le janv. 31, 2012 in Sciences de l'Education , Sociologie , Questions Sociales
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'extrait que l'on a eu à étudier est un texte « Le conflit dans l'école : question scolaire et question sociale », dont l'auteur est Pierre Merle, (un sociologue et professeur d'université français et aussi un spécialiste des questions scolaires et sociales), il provient de Télémaque (une revue publié sur Cairn). Ce sont plus exactement les pages 51 à 62 de la revue Télémaque. La discipline majeure utilisée par l'auteur est la sociologie de la violence en milieu scolaire, et les ressources méthodologiques employées sont les statistiques ministérielles, en particulier le logiciel SIGNA (qui est un logiciel permettant aux différents établissement français d'enregistrer le nombre d'incidents dont ils font objet). Pierre Merle veut nous montrer que le terme de « violence scolaire » n'est qu'une expression exagérée du terme « conflit scolaire », (conflit entre professeurs et élèves) et que si on emploie le terme de violence scolaire, on a une exagération, une dramatisation de ce phénomène qui n'est pas aussi alertant qu'il ne le paraît. Et de plus cette violence dite scolaire est mal mesurée en tant que phénomène, mais le fait qu'elle soit mesurée par le gouvernement (le Ministère) peut aider à mieux la comprendre, cette étude permet de mieux voir le phénomène sur un angle différent.

I - Présentation du texte
II- La thèse de l'auteur
III- Les arguments par page et par thème

Extrait du document:

Selon l'auteur, le phénomène de « la violence scolaire », a commencé à être étudié en tant que fait social à cause de la surmédiatisation du phénomène, en effet la diffusion de fait divers émanant du milieu scolaire (exemple : agression d'un professeur) a fait réagir les autorités, il y a eu toute une analyse et un développement de mesures autour du phénomène (développement de publications scientifiques, l'UNESCO qui met en place « l'éducation à la non-violence » etc …).

Commentaires