"Le gai savoir", Nietzsche Commentaire de Texte by nalex91

"Le gai savoir", Nietzsche
Commentaire d'un extrait de l'oeuvre "Le gai savoir" ["La conscience n'est qu'un réseau"..."l'origine même de la conscience."] de Nietzsche concernant la conscience. (pdf)
№ 18858 | 1,080 mots | 0 sources | 2008 | FR
Publié le août 13, 2010 in Philosophie , Littérature Etrangère
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La conscience est le thème principal de ce texte écrit par Friedrich Nietzsche. La thèse de l'auteur est présente dès le début du texte : « la conscience n'est qu'un réseau de communication entre hommes ; c'est en cette seule qualité qu'elle a été forcée de se développer » (ligne 1 et 2). Le texte se sépare en trois parties distinctes. La première partie de la ligne 1 à la ligne 3, il s'agit de la thèse de l'auteur ; la deuxième de la ligne 3 à la ligne 9, montrant pourquoi l'Homme avait nécessité d'avoir une conscience ; et la troisième partie de la ligne 9 à la fin du texte, montrant la conscience comme partie infime de la pensée de l'Homme. Nous verrons dans un premier temps l'explication du texte, puis dans un second temps l'analyse de la thèse de Nietzsche.

Extrait du document:

L'Homme a une conscience spontanée et une conscience réfléchie. Les animaux et les Hommes ont un point commun qui est de penser en continu, sans interruption. Mais cette pensée est en effet réflexion et activité cérébrale. Nous ne sommes donc pas conscients de tout. Notre corps réalise des actes inconscients comme respirer par exemple. Nous pensons à une quantité indénombrable d'actes mais nous en avons conscience d'une toute petite partie.

Commentaires