Le langage Commentaire de Texte

Le langage
Commentaire de texte sur l'oeuvre de Bergson "Essai sur les données immédiates de la conscience" concernant le langage d'après l'auteur.
№ 19992 | 1,095 mots | 1 source | 2010
Publié le sept. 19, 2010 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

On fait souvent du langage, et, en particulier de ce langage que l'on appelle une langue, un instrument de communication, mais un instrument imparfait : toute langue est source de quiproquos, de malentendus ; pour cause : le caractère équivoque du langage, que l'on a tenté de réduire, en produisant des définitions, en créant des distinctions, en élaborant de nouveaux langages…

Extrait du document:

En dépit pourtant de ce que peuvent ces écrivains, il faut en rabattre : le génie lui-même ne pourra jamais nous donner qu'une ombre, qu'une expression seulement approximative de la richesse de notre vie intérieure, de ses variations qualitatives comme de son dynamisme propre ; de la durée : du temps de notre vie intérieure, un temp qualificatif, une continuité d'écoulement. Les plus fidèles tentatives que l'on a pu faire pour exprimer ce qui fait la continuité de nos états de conscience sont comparables à celui qui voudrait suivre le mouvement d'un corps d'un point à un autre ; on aura beau multiplier les positions intermédiaires, on ne pourra jamais « combler l'espace parcouru » par ce mobile : lorsque l'on cherche en effet à intelliger son propre vécu, il faut opérer des distinctions dans les variations de ses états de conscience, traiter les sentiments comme des choses, et les nommer ; c'est ainsi que l'on passe du vécu au concept, que l'on perd tout ce qui relève de la continuité de la vie intérieure.

Commentaires