"Le Mépris de la vie et consolation contre la mort", Jean-Baptiste Chassignet Commentaire de Texte by hodler

"Le Mépris de la vie et consolation contre la mort", Jean-Baptiste Chassignet
Commentaire du sonnet 125 de l'oeuvre ""Le Mépris de la vie et consolation contre la mort", de Jean-Baptiste Chassignet étudiant l'esthétique baroque de ce sonnet. (pdf)
№ 15846 | 1,550 mots | 1 source | 2010
Publié le mai 16, 2010 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Témoin d'une fin de siècle tourmentée et voyant l'humanisme optimiste s'essouffler, l'esprit baroque s'insuffle, dans les arts et la poésie pour rappeler l'homme à sa condition mortelle et aux dangers des apparences pourtant inévitables. Ainsi, le sonnet 125 du recueil
Le mépris de la vie et consolation contre la mort se veut persuasif, et ce par une hypotypose funèbre, devant rappeler de façon sensible au lecteur son état précaire et la nécessité de s'en remettre uniquement à Dieu.

I. L'étude de la dynamique descendante du sonnet
II. Comment la morale et le jugement sont réamenés dans une dynamique inverse

Extrait du document:

Le sonnet se compose tout d'abord d'une adresse au lecteur qui se relise d'une manière directe, par une invocation, « Mortel », inscrivant d'emblée le destinataire dans le sujet du discours. Cette adresse est immédiatement à la fois injonction, par l'impératif « pense », et
une invitation à la réflexion: nous sommes conduits à voir par la pensée.

Commentaires