Le portrait d'un riche vilain - Renart Commentaire de Texte by nestelle

Le portrait d'un riche vilain - Renart
Commentaire sur la mise en place progressive de la féodalité dans les campagnes, à la fin du XII ème siècle, au travers de l'histoire du riche vilain Liétard et du fourbe seigneur Renart.
№ 1338 | 2,560 mots | 0 sources | 2007
Publié le sept. 20, 2007 in Etudes Agricoles , Histoire , Littérature
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Comment les liens de féodalité dans les campagnes se sont-ils tissés, ou comment les paysans libres se sont vus contraints peu à peu de se lier aux seigneurs pour survivre ?

I. Tenir la terre face aux convoitises des seigneurs

A) Liétard : un riche alleutier
B) Progression sociale
C) Discrimination : les vilains


II. L'appropriation des terres : Tenir son rang

A) Concurrence entre seigneurs
B) L'appropriation de la terre par la ruse
C) Domination par endettement : le système des redevances

Extrait du document:

La branche qui nous intéresse se déroule dans un petit village briard et met en scène un riche vilain nommé Liétard, sa femme Brunmartin d'origine noble, l'ours Brun, un noble seigneur et bien entendu Renart. Liétard est un riche paysan libre, avide et menteur, qui, après de nombreuses tromperies, sera contraint de devenir le vassal de Renart, pour sauver sa vie et ses biens. Cette histoire raconte surtout comment en ce début de XIII ème siècle, les alleutiers ont du mal à tenir la terre face aux seigneurs qui cherchent à s'approprier l'espace.
Les rapports entre dominants et exploitants des terres sont essentiels pour comprendre la société médiévale, qui est fondamentalement agraire. La terre représente la principale source de richesse, elle occupe la première place dans la vie et les représentations des populations. Mais les titres de propriétés n'existent pas, on tient la terre soit par la pratique, soit par les discours. Depuis le X ème siècle, on assiste à la construction d'un nouveau paysage seigneurial des campagnes. Les rapports sociaux se spatialisent, l'aristocratie se restructure et cherche à contrôler la production agricole et asseoir sa domination sur les hommes et les terres.

Commentaires