Le procès de Louis XVI Commentaire de Texte by crevette73

Le procès de Louis XVI
Commentaire du discours prononcé par Saint-Just devant la Convention le 13 novembre 1792, discours dans lequel il demande la mise à mort du roi.
№ 10776 | 1,500 mots | 4 sources | 2008
Publié le avr. 22, 2009 in Histoire
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Louis Antoine Saint-Just était un fils de paysan devenu un des plus jeune député à la Convention. Orateur extraordinaire, il prononce son premier discours pour réclamer la mort du roi.
Le dysfonctionnement de la monarchie constitutionnelle, la guerre avec l'Autriche, sa tentative de fuite entre le 20 et 21 mai 1791 et son droit de veto sur les décrets visant les émigrés, font que le roi a perdu toute crédibilté auprès des députés et du peuple. Il sera alors suspendu de ses fonctions et emprisonner au Temple. Mais pour certains qui voient le roi comme un traitre, cela ne suffit pas.

I. Pourquoi le roi ne peut-il pas garder son inviolabilité, ni être juger comme un citoyen ?
1) Les raisons de l'impossibilité de préserver l'inviolabilité du roi
2) Les raisons de l'impossibilité qu'il soit juger comme un citoyen

II. Selon Saint-Just, comment doit être juger le roi
1) L'homme doit changer de mentalité
2) Nécessité d'une dureté du jugement du roi pour pouvoir établir une République

Extrait du document:

Dés la première phrase ont voit clairement l'opinion de Saint-Just car, il dit "j'entreprends de prouver que le roi peut être jugé". En effet selon lui, Louis XVI ne peut garder son inviolabilité qu'il obtient grâce à son titre royal. Il contredit alors Morisson qui défend l'idée d'inviolabilité. Pour Saint-Just qu'il garde ce "privilège" pourrait avoir des conséquences que le comité de législation s'est abstenu de dire au peuple. Le comité de législation est l'un des comités ministériels permanents du Conseil exécutif.
L'auteur argumente alors son opinion : Certes, Louis XVI était inviolable auparavant, mais à partir du moment où celui-ci à commis son crime, c'est à dire trahir son peuple en prenant la fuite, il perd alors son privilège lui garantissant protection juridique.
  • Dissertation se demandant comment Saint Augustin dans les Confessions, Musset dans Lorenzaccio et Michel Leiris dans L'Âge d'homme rendent compte de l'affirmation « Le chemin le plus court de soi à soi passe par autrui », de Louis Lavelle.
    № 25813 | 3,240 mots | 3 sources | 2011 | FR | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation d'histoire qui pose la question de savoir si l'on peut qualifier Louis XVI d’homme des Lumières et si certaines idées des Lumières ont exercé une influence sur sa destinée.
    № 4550 | 3,760 mots | 6 sources | 2007 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Travail de recherche qui pose la question de savoir pour quelles raisons le roi de France Louis XIV a-t-il été nommé « Louis le Grand » ?
    № 1498 | 8,450 mots | 23 sources | 2007 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires