Le procès du recueil « Les Fleurs du mal » de Charles Baudelaire Commentaire de Texte

Le procès du recueil « Les Fleurs du mal » de Charles Baudelaire
Commentaire du réquisitoire de Monsieur Pinard et les projets de préface de Charles Baudelaire pour le recueil de poèmes "Les Fleurs du mal" et se demandant quels sont les différents arguments visant à défendre ou à accuser ce recueil de poèmes.
№ 24890 | 2,045 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le juin 20, 2011 in Droit , Littérature
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Charles Baudelaire est né en 1821 et est mort en 1867. Il a publié son œuvre Les fleurs du mal, composée de 100 poèmes le 25 juin 1857. Il y a ensuite eu une nouvelle édition augmentée de 35 nouveaux poèmes en 1861 puis une édition définitive en 1868, juste après sa mort. Le recueil des Fleurs de Mal a été très mal accueilli par la critique. Le 5 juillet 1857 apparaît un article très violent contre l'œuvre de Charles Baudelaire dans le Figaro qui le conduira devant les tribunaux. Le jugement sera rendu au mois d'août 1857, peu de temps après le procès de Flaubert, cependant seul Baudelaire sera condamné pour offense à la morale publique et aux bonnes mœurs par le même avocat M. Pinard. Il sera condamné à 300 francs d'amende et son éditeur Poulet-Malassis ainsi que son imprimeur de Broise seront condamnés à 100 francs d'amende chacun. De plus, 6 poèmes du recueil de Charles Baudelaire seront supprimés : Les bijoux ; Le Léthé ; À celle qui est trop gaie ; Lesbos ; Femmes damnées ; Les métamorphoses du vampire qui seront finalement publiés par Poulet-Malassis en 1866 à Bruxelles sous le titre Les épaves avec l'accord de Baudelaire.

I. Réquisitoire de Monsieur Pinard contre le recueil de poèmes Les Fleurs du mal
II. Analyse des projets de préface de Baudelaire
III. Les adversaires de Charles Baudelaire

Extrait du document:

Première objection : pour Baudelaire la moralité émerge du recueil en entier, si quelques poèmes sont supprimés alors le recueil perd tout son sens et donc sa moralité. L'indulgence qui lui a été faite par le juge en ne supprimant que quelques poèmes est donc pour B. une véritable punition qui prise son œuvre de toute son essence. Il a d'ailleurs écrit une célèbre lettre en 1861 à Vigny en 1861 disant : " Le seul éloge que je sollicite pour ce livre est qu'on reconnaisse qu'il n'est pas un pur album et qu'il a un commencement et une fin."
  • Commentaire détaillé strophe par strophe du 56ème poème du recueil de Charles Baudelaire, "Les Fleurs du Mal".
    № 10946 | 880 mots | 0 sources | 2009 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire composé du poème « Harmonie du soir », issu du recueil « Les Fleurs du mal » de Charles Baudelaire se demandant comment le poète traduit, ici, sa tristesse et son évolution.
    № 28231 | 2,430 mots | 0 sources | 2008 | FR | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé qui analyse la figure du Flâneur d'un point de vue littéraire, culturel et socio-économique dans Charles Baudelaire de Walter Benjamin et se demande comment le flâneur, figure solitaire, s'intègre progressivement à la société marchande.
    № 30259 | 1,415 mots | 10 sources | 2013 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires