Le rapport de Leidrade à Charlemagne Commentaire de Texte by tilo

Le rapport de Leidrade à Charlemagne
Commentaire d'un rapport de Leidrade, évêque de Lyon, à l'empereur Charlemagne rendant compte de la situation monastique vers 809-812. Le document insiste sur les relations entre l'empereur et le Clergé et sur la restauration culturelle.
№ 406 | 2,620 mots | 8 sources | 2007
Publié le juin 06, 2007 in Histoire
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Au 9e siècle, la politique scolaire de Charlemagne se poursuit avec l’instruction du clergé et des fidèles. Le rapport de Leidrade, qui est un acte officiel, témoigne de la volonté de Charlemagne d'unifier le christianisme et nous montre combien sa main mise est forte sur le personnel ecclésiastique .
On peut se demander si cette politique dite scolaire ne relève pas plutôt d'une certaine renaissance religieuse.

I. Des liens étroits entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel
A. L’emprise de l’Empereur sur l’Eglise
B. L’évêque, un fonctionnaire d’Etat

II. L’instruction des clercs et des fidèles
A. La "rénovatio" culturelle
B. Une restauration architecturale

Extrait du document:

Il serait bon de mentionner que cet extrait s’insère dans un contexte de réformes culturelles et religieuses. En effet, Pépin le Bref au 7e et 8e siècle avait commencé un mouvement de renouveau, un renouveau plus approfondi sous Charlemagne. Ainsi, au 8e siècle, quelques années après son arrivée au pouvoir, il met en place une politique scolaire, par le biais de l’Admonitio Generalis (signé en 789) ; qui vise l’instruction des clercs (psaumes, notes chant, et grammaire), et la mise en place d’écoles (« pour apprendre à lire aux enfants »).
Ainsi, Charlemagne, sur les traces de son père, désire l’unité du christianisme. Pour cela, la mission reprise à son compte est l’instruction du clergé ; permettant ainsi l’administration des fidèles. Tel est le thème de ce rapport. Mais, qui est Leidrade ?
Leidrade est un lettré et un homme d’Eglise du temps de Charlemagne, essentiellement connu pour avoir été archevêque de Lyon. Né vers 743-745 à Nuremberg, dans l’ancienne Norique, sûrement issu d’une famille aristocratique, Leidrade est un diacre de l’église de Freisingen avant de devenir un des lettrés dont le roi Charlemagne aime s’entourer à sa cour. Il sera aussi le doyen du chapitre de Zürich pendant 11 ans. Son épiscopat s’étale sur 19 ans, soit de 797 à 816.

Commentaires