"Les Antiquités juives" de Flavius Josèphe Commentaire de Texte by mattaja

"Les Antiquités juives" de Flavius Josèphe
Commentaire du texte "Philométor et les Séleucides" extrait de l'ouvrage de Flavius Josèphe, qui montre que l'empire romain se fait de plus en plus présent dans les affaires des royaumes hellénistiques.
№ 6657 | 3,025 mots | 0 sources | 2008
Publié le juin 24, 2008 in Histoire
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans ce texte, l'auteur met en avant le souverain lagide aux détriments des descendants de Séleucos. On peut ainsi se demander quel rôle Ptolémée VI, pharaon d’Egypte, a-t-il joué dans le conflit de succession Séleucide.
Ainsi, dans une première partie cette étude présente Ptolémée VI, son arrivée dans un territoire syrien en pleine guerre civile, puis dans un second temps le retournement de situation opéré par le souverain lagide. Enfin, la dernière partie aborde l’issue du conflit et les conséquences qui en résultent.


I. Ptolémée VI, acteur de la succession Séleucide
A/ Balas et Demetrios, prétendants au trône syrien
B/ La remontée de la Syrie par Ptolémée

II. Le retournement de situation
A/ Une trahison qui change la donne
B/ Le refus du trône syrien

III. Un affrontement final qui clarifie la situation
A/ Un affrontement determinant
B/ L’héroïque mort de Ptolémée, Demetrios maître de Syrie

Extrait du document:

Alors que la lutte entre les troupes de Démétrios II et d’Alexandre se fait de plus en plus pressante, Ptolémée VI débarque en Coélé-Syrie « à la tête d’une flotte et d’une armée » (ligne 1-2). Toutefois dans le livre des Macchabées présent dans l’Ancien Testament, les troupes du souverain lagide sont décrites comme aussi nombreuses que « les grains de sable au bord de la mer ». Une importante armée qui peut laissé penser que Ptolémée VI ne s’est pas déplacé uniquement dans le but de soutenir un allié. De plus, il débarque au Sud de Ptolémaïs, très loin de la Cilicie ou se trouve déjà Alexandre. Son arrivée a donc pour but de mettre définitivement la main sur un territoire déjà sous tutelle lagide depuis 152 : la Coélé-Syrie. L’auteur omet de détailler la remontée terrienne et maritime vers le Nord de la Syrie, ou se trouvent les combats. Dans chaque ville qu’il traverse, il est très bien accueilli, sur ordre d’Alexandre.

Commentaires