"Les coutumes de Clermont en Beauvaisis (1283) " de J. De Beaumanoir Commentaire de Texte

"Les coutumes de Clermont en Beauvaisis (1283) " de J. De Beaumanoir
Commentaire de texte extrait de "Les coutumes de Clermont en Beauvaisis (1283) " de J. De Beaumanoir, portant sur la supériorité de la coutume sous l'ancien régime.
№ 17316 | 910 mots | 1 source | 2010
Publié le juin 28, 2010 in Histoire , Droit , Questions Sociales
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Droit qu'un long espace de temps a rendu obligatoire par la volonté de tous sans intervention de la loi ». Voilà comment était définie la coutume par le juriste Cicéron. Aujourd'hui, la coutume n'est plus beaucoup utilisée et est souvent délaissée au profit de la loi. Il est vrai qu'elle ne fait plus figure de source du droit dominante. Néanmoins, du temps de l'ancien régime, la coutume était la source du droit dominante. L'inconvénient de la coutume est qu'elle est très instable.
Ps : Le texte étudié est disponible en annexe à la fin du document.

1. Un désir d'identité locale
2. Un désir de vivre en paix

Extrait du document:

« Nous devons avoir le désir le plus particulier d'écrire sur les coutumes de ce pays plutôt que d'un autre ». Cette phrase, issue du texte étudié, montre une certaine volonté de conserver les valeurs propres au comté et aux habitants de cette dernière. Il en résulte un désir d'officialiser une identité commune. Cet ouvrage est considéré comme la concrétisation des règles de société communes à tous. Ce livre est vu comme la rédaction d'un monument juridique compilant tous les usages et coutumes, symboles des « traditions » du comté.

Commentaires