Les journalistes Commentaire de Texte by ludivine

Les journalistes
Commentaire de texte traitant du journalisme en s'appuyant sur l'article d' Ignacio Ramonet :"Les Journalistes" et de l'ouvrage d'Erik Neveu : "Sociologie du journalisme".
№ 6433 | 3,455 mots | 0 sources | 2008
Publié le juin 17, 2008 in Communication , Sociologie , Médias
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

A l’heure de la mondialisation des médias de masse, de la communication et de l’information, le journaliste Ignacio Ramonet propose dans un article tiré du Monde diplomatique publié en 2003, une analyse de l’évolution du « quatrième pouvoir » des journalistes qui permettait « dans le cadre démocratique, un recours des citoyens » qui contrebalançait les trois pouvoirs traditionnels : législatif, exécutif et judiciaire. Ignacio Ramonet voit aujourd’hui un déclin de ce « quatrième pouvoir » face à la constitution d’entreprises ou groupes médiatiques qui rassemblent en leur sein tous les médias classiques (presse, radio, télévision) et détiennent un pouvoir économique parfois supérieur aux Etats. Ramonet exprime sa volonté de constituer un « cinquième pouvoir » pour redonner les moyens aux journalistes de se constituer un champ journalistique autonome, opposé à la logique commerciale de ces groupes médiatiques.
Dans quelle mesure les médias influencent-ils la capacité de jugement des individus dans la société ? Sont-ils détenteurs d’un réel «pouvoir » ? Ne peut-on pas pourtant mettre en doute cette vision ?

I. Le « pouvoir des journalistes » en tant que capacité d’influence

A. Formes de pouvoir des journalistes
B. Elaboration d’une philosophie médiatique

II. Nécessité de nuancer la théorie de « puissance » des journalistes

A. Un pouvoir qui est dépendant des autres acteurs dans le champ social
B. Un pouvoir qui doit prendre en compte les variabilités d’interprétation des récepteurs



Extrait du document:

Les partisans de la théorie de « pouvoir des journalistes » sont ceux qui ont intérêt à discréditer les journalistes et qui de ce fait élaborent une critique de leur influence. Tout d’abord certains intellectuels véhiculent l’idée que les journalistes détiennent un « pouvoir » et tendent à critiquer la culture journalistique dans la mesure où elle dénature l’espace public. Les médias déforment selon eux la culture légitime véhiculée par les intellectuels héritiers de l’école de Francfort et des néoconservateurs. Ensuite, les partisans de cette théorie sont les élus, dirigeants économiques, qui sont titulaires de pouvoirs sociaux et sont réticents à l’idée de voir leur activité étalée dans les médias. Certains fustigent aussi l’existence parfois d’un « effet de retard » à savoir un manque de pertinence des dires des journalistes qui mettent du temps avant de diffuser une information qui peut ensuite s’avérer fausse (exemple d’une théorie scientifique qui connaît un succès alors qu’elle a été invalidé depuis par les chercheurs).
  • Dissertation se demandant en quoi le journal intime du Marquis d'Aragon est révélateur des premiers signes d'une résistance à Vichy.
    № 25637 | 1,805 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation sur le travail de synthèse et d'interprétation du journaliste.
    № 24167 | 1,570 mots | 0 sources | 2011 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Analyse comparative et sémiotique de trois journaux télévisés espacés chacun de dix ans d'intervalle.
    № 7129 | 3,750 mots | 0 sources | 2008 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires