Les lettres patentes de 1555 et le « Grand Parti » de Lyon Commentaire de Texte by comete

Les lettres patentes de 1555 et le « Grand Parti » de Lyon
Étude d'une partie du contenu des lettres patentes de 1555, par lesquelles le roi emprunte de l'argent aux banquiers lyonnais.
№ 302 | 3,140 mots | 4 sources | 2006
Publié le mai 17, 2007 in Histoire
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

En ce début d'année 1555, la monarchie française doit avoir recours à de nouveaux emprunts en raison, notamment, du conflit qui l'oppose à l'empereur italien.
Le bien fondé de ces lettres patentes est, en finalité, de rassurer les créanciers afin que ceux-ci acceptent de prêter de l'argent au roi.

Extrait du document:

Ces lettres patentes constituent un accord passé entre le roi de France, Henri II, et des banquiers, notamment italiens, installés à Lyon. Le roi leur propose un certain nombre d’avantages et le remboursement de sa dette en échange d’un nouveau prêt. Il s’agit de rassembler les divers emprunts effectués par le roi en une dette unique dont l’amortissement est réglé par ce texte. Les banquiers sont alors réunis dans ce que l’on a appelé le Grand Parti de Lyon et bénéficient tous des mêmes avantages.
A la lecture de ce texte, nous pouvons nous demander dans quelles mesures le Grand Parti de Lyon s’inscrit dans la tradition des emprunts royaux et quelles sont les nouveautés instaurées par le roi pour rassurer les créanciers.
  • Exposé qui présente les différentes formations politiques hors système qui ont pour objectif de détruire le pouvoir en place. Ils sont regroupés en trois tendances : les deux extrêmes gauche et droite et les écologistes.
    № 10109 | 3,315 mots | 0 sources | 2008 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du dîner chez Rosanette issu de la seconde partie, chapitre I de l'ouvrage « L'éducation sentimentale » de Flaubert et se demandant en quoi cette scène présente une scène de découverte d'un nouveau milieu pour le personnage Frédéric.
    № 29734 | 3,450 mots | 1 source | 2013 | FR | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Etude du récit épistolaire de Montesquieu qui porte en particulier sur la mise en avant des personnages et sur les critiques de la société au XVIIIe siècle.
    № 14164 | 1,175 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires