« Les obsèques de la Lionne » de Jean de La Fontaine Commentaire de Texte

« Les obsèques de la Lionne » de Jean de La Fontaine
Commentaire de la fable « Les obsèques de la Lionne », de Jean de La Fontaine se demandant comment cette fable amène le lecteur sur la voie de la réflexion et en quoi elle véhicule une critique sévère de la cour et du roi.
№ 21167 | 2,265 mots | 0 sources | 2010 | FR
Publié le nov. 16, 2010 in Littérature
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Comme La Rochefoucauld dans ses Maximes ou La Bruyère dans ses Caractères, Jean de La Fontaine, moraliste du siècle classique, analyse d'une plume critique les comportements humains. Tout le monde connaît bien « La Cigale et la Fourmi », « Le Corbeau et le Renard ». Mais La Fontaine, dans « Le Loup et l'Agneau » ou dans « Les Animaux malades de la peste », s'en prend également aux institutions de son époque et au pouvoir royal. « Les obsèques de la Lionne », comme la plupart des fables, situe l'histoire dans le monde des animaux.

I- Une fiction séduisante
II- Sur la voie de la réflexion
III- Le pouvoir en accusation

Extrait du document:

Le cerf apparaît à la fois comme une victime et comme l'habile vainqueur de l'histoire. Sa conduite peut se lire comme un modèle à suivre face au pouvoir absolu. Il se distingue complètement des autres animaux, prompts à plaire au lion: « Le Cerf ne pleura point » (vers 25). Il ne cherche pas à feindre, mais il se garde aussi d'exprimer du contentement à l'annonce de la mort de la lionne.

Commentaires