Les origines de la famille selon Aristote Commentaire de Texte by auderoze

Les origines de la famille selon Aristote
Commentaire de texte extrait de "Politique" d'Aristote qui analyse en quoi la famille est à la base de la communauté grecque.
№ 10704 | 4,130 mots | 8 sources | 2009
Publié le avr. 19, 2009 in Histoire , Littérature , Philosophie
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ceci est le commentaire d'un extrait intitulé « Les origines de la famille » de l'ouvrage « Politique » livre 1 d'Aristote, chapitre 1 situé après les notices (1252a-b).
L'œuvre complète de la « Politique » fut rédigée entre 335 et 323 av. J-C. Elle est composée de huit livres. Cet ouvrage est une analyse sur la famille en Grèce ancienne. Notre texte se situe juste après les chapitres d'introduction et les notices du livre I et II. Il ne figure pas ici dans son intégralité. Dans cet extrait, Aristote nous donne une description de la famille et en détermine son importance pour le monde grec. Aristote dit « qu'il faut commencer par le commencement et considérer les choses dans leur processus de développement ».

I/ La famille, une mutuelle sauvegarde
a) La composition de l'oikos : une répartition naturelle des tâches
b) Des relations d'interdépendance
c) Une distinction entre la femme et l'esclave

II/ L'oikos, noyau de la cité
a) Le village, une extension de la famille
b) L'autorité paternelle : base de l'autorité de la cité

Extrait du document:

La famille oikos en grec est définie par Aristote aux lignes 19 à 20, comme « la communauté naturelle constituée en vue de la vie de tous les jours », c'est-à-dire que l'oikos est l'ensemble des personnes qui vivent quotidiennement ensemble sous le même toit.
L'oikos se compose donc du couple que forme l'union entre un citoyen grec et son épouse légitime et de leur enfants légitimes (nous avons donc un lien de parenté), mais également des biens que possède la famille : la maison, des terres, des biens matériel (meubles et objets précieux) et enfin des biens immatériel que l'on peut appelé « groupe domestique » c'est-à-dire des servantes et des esclaves. Comme le confirme Hésiode dans son poème extrait de son œuvre « les Travaux et les Jours », la famille c'est, ligne 18 « d'abord une maison, une femme, un bœuf de labour ». Chaque oikos appartient à un genos (clan se reconnaissant un ancêtre commun).
  • Dissertation qui analyse une citation d'Aristote : "La fin du politique c'est de rendre les hommes libres, c'est à dire capable de s'occuper d'eux mêmes".
    № 10942 | 2,240 mots | 0 sources | 2009 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du chapitre I intitulé « La tragédie hors concours » issu de l'ouvrage « Aristote ou le vampire du théâtre occidental », de Florence Dupont dans lequel l'auteure explique la difficulté de définir la destination première de la Poétique.
    № 21858 | 6,785 mots | 0 sources | 2008 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de l'article de Glauco Maria Cantarella intitulé « aux origines de la papauté moderne », paru dans la revue Le Monde de la Bible portant sur la justification de l'existence d'un pape.
    № 27585 | 2,895 mots | 12 sources | 2011 | FR | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires