"Les Pensées" de Pascal - fragment 126 Commentaire de Texte

"Les Pensées" de Pascal - fragment 126
Commentaire d'un extrait des "Pensées" de Pascal portant sur la condition misérable de l'Homme sans Dieu.
№ 10858 | 3,400 mots | 0 sources | 2009
Publié le avr. 30, 2009 in Littérature , Philosophie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

"Les Pensées" sont les fragments qu'avait rédigés Pascal en vue d'un grand ouvrage consacré à l'apologie de la religion chrétienne. Malheureusement, sa maladie qui entraina sa mort en interrompit la composition et ses amis de Port-Royal les publièrent en 1670.
Le fragment 126 est classé dans la liasse « divertissement » ce qui n'empêche pas à Pascal d'aborder des thèmes, tels que la vanité ou la condition de l'homme, reflets de la misère de l'homme sans Dieu. Ces thèmes se rejoignent et se complémentent dans un dessein commun : celui de faire saisir au lecteur (croyant ou incroyant, pratiquant ou libertin) la nécessité d'une conversion au catholicisme.

I. Le constat de Pascal : le malheur de l'homme
II. La solution : le divertissement
III. L'état de complexion
IV. L'homme, un être contradictoire

Extrait du document:

Pascal part d'un constat, celui du malheur de l'homme. Il en explique brièvement la cause et la cause de la cause c'est à dire la raison. La raison du malheur humain, c'est à dire l'ennui, est la manifestation sensible de cette misère humaine. Il souligne par la suite une donnée importante de la nature humaine par une hyperbole - "il est si vain qu'étant plein de milles causes essentielles d'ennui". Cette figure de style souligne la nature complexe de l'homme, sans cesse tourmenté par la noirceur, le désespoir de sa condition, qui par "une moindre chose comme un billard" se voit divertit et donc par la même occasion soulagé de ses misères. Le contraste entre les "milles causes essentielles d'ennui" et la "balle" amène logiquement le lecteur à s'interroger. Le lecteur est en mesure de se demander comment une simple balle de billard peut-elle guérir l'homme de son ennui et si justement, le fait de se divertir n'est-il pas un soulagement plutôt qu'une guérison.
  • Dissertation philosophique selon la problématique faut-il se taire, ou exprimer ce que l'on pense ? et dans quels cas cela pourrait-il varier ?
    № 14266 | 1,725 mots | 0 sources | 2010 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du "Préface pour le traité du vide" de Pascal portant sur le thème de la raison à travers la nature en établissant les différences existants entre les animaux et l'Homme.
    № 31177 | 1,415 mots | 0 sources | 2014 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation sur "Les Pensées" de Pascal répondant à la question : "Jugez-vous comme Étienne Perier que Les Pensées constituent un «amas confus, sans ordre, sans suite, et qui ne peut servir à rien»?"
    № 22595 | 1,010 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires