"Les Philippiques" de Démosthène Commentaire de Texte by jfk06

"Les Philippiques" de Démosthène
Commentaire de la troisième Philippique de Démosthène "Démosthène contre Philippe" écrite en 341, dans laquelle il y prend position contre le roi de Macédoine.
№ 7234 | 3,520 mots | 6 sources | 2007
Publié le juil. 17, 2008 in Histoire
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Démosthène intervient dans un contexte difficile, après la guerre du Péloponnèse, après la guerre sociale ou guerre des alliés qui ont peu à peu affaibli Athènes.
Démosthène a avant tout à lutter pour réveiller ce peuple qui avait fait la grandeur de la cité. Grande cité, Athènes le reste malgré tout et Philippe le sait, comme l’écrit Pierre Bonnard dans son livre « la civilisation grecque » : «Philippe a compris qu’Athènes faible ou forte était à la tête de la Grèce et qu’Athènes abattue, la Grèce succomberait avec elle».
Démosthène, pour éviter qu’Athènes ne succombe, va essayer de redonner aux citoyens un esprit civique, de dénoncer ceux qui soutiennent l’impérialisme Macédonien et de leur ouvrir les yeux sur le danger qu’il représente. Pour se faire, il va user d’une rhétorique bien construite certes, mais qui peut apparaître comme insuffisante face au stratège qu’est Philippe.

I– Démosthène face à ses concityens …
A- Démosthène et le civisme Athénien
B- Démosthène face à ses adversaires politiques

II– Une guerre sous le masque de la paix
A - Démosthène démasque le jeu des philippisants …
B - Démosthène dénonce les méthodes de Philippe …

III– Philippe, où la lutte d’une vie …
A - Une affaire personnelle ?
B - Rien n’est perdu … où l’impuissance d’une rhétorique


Extrait du document:

Le texte qui nous est présenté fait partie de la série des Philippiques, dans lesquelles Démosthène prend position contre le roi de Macédoine. Il écrit cette 3ème Philippique, en 341, alors que Philippe avance ses pions de toute part.
Démosthène est né à Athènes en 384 et est mort à Calaurie en 322. Il devient orphelin à l’âge de sept ans, avant d’être dépouillé de sa fortune par des tuteurs peu scrupuleux. Dans un premier temps il écrit des discours pour les autres, il est logographe, avant de les écrire pour lui-même. Homme politique, il devient l’un des plus grands orateurs du monde grec.

Commentaires