Lettre à d'Alembert de Rousseau Commentaire de Texte by cynn04

Lettre à d'Alembert de Rousseau
Commentaire de la Lettre à d'Alembert sur les spectacles qui est une réponse à l'article « Genève », de l'Encyclopédie. Rousseau y fustige les héros tragiques trop souvent criminels et les comédies dont le propos est de ridiculiser la vertu.
№ 898 | 2,420 mots | 0 sources | 2006
Publié le juil. 31, 2007 in Littérature
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Texte de Rousseau dans lequel il utilise de nombreux outils rhétoriques afin de valoriser le phénomène du spectacle dans le but de donner une vision utopique de la République. Il utilise la glorification des fêtes en exagérant le bonheur et l'unité d'un peuple qui vit sous un régime républicain, afin de faire passer ses idées politiques et notamment sa critique du régime sous lequel il vit (la monarchie absolue).

Extrait du document:

Dans la démocratie athénienne du Vème siècle avant JC., avec les cérémonies religieuses en l’honneur des dieux, en Allemagne nazie avec le culte du « Führer » ou encore aujourd’hui lors de nombreuses et courantes manifestations, les rassemblements populaires font partie de tout régime politique, de toute société. Ils constituent un des propres du peuple. En effet, celui-ci constitue le corps politique et social, et trouve un des moyens de s’exprimer en se réunissant.
Dans ce texte, Rousseau parle d’un certain type de rassemblement populaire : la fête. Il en expose d’abord sa conception particulière, une fête n’est réussie qu’à certaines conditions, en faisant l’éloge de la république, où la fête est née et s’est répandue. Puis il en vient à définir sa conception du bonheur, qui selon lui est une chose simple, en exaltant, parfois avec exagération, l’unité du peuple qui vit sous une république.

Commentaires