Lettre de Fulbert de Chartres Commentaire de Texte

Lettre de Fulbert de Chartres
Commentaire de cet adage de la fin du IXème siècle « Le roi est loin, le seigneur est proche » traduisant la chute de l'autorité du roi sur l'ensemble du territoire au profit d'une multiplication des seigneuries.
№ 13937 | 2,780 mots | 0 sources | 2010
Publié le mars 03, 2010 in Histoire
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les prémices du lien « féodal-vas salique » remontent à l'époque mérovingienne. Mais la société a cette époque ne s'organisait pas uniquement autour de cette relation, ce qui est le cas a partir du XI e siècle. En effet à cette époque, le fief devient petit à petit la cause de l'engagement « vas salique ».
Ainsi, l'idée carolingienne du dévouement aveugle du vassal perd en effet de sa teneur, pour être peu à peu remplacée par l'idée que, les obligations du vassal ne seraient plus fondées que, sur la contre-partie du fief concédée à l'occasion du contrat conçu, entre le Vassal et le seigneur.

I - Les obligations du Vassal
II - Un contrat synallagmatique strict

Extrait du document:

La féodalité a plusieurs sens. Elle désigne un régime un peu en retard dans lequel les groupes sociaux seraient dirigés par un chef. C'est aussi un régime où l'autorité de l'état a eu du mal a
s'imposer. La féodalité est un type d'organisation de la société. Ce système repose sur une cascade de relations de fidélité de personne à personne. A chaque étage de cette gigantesque pyramide il existe des degrés de dépendances des hommes. On voit bien que ce type d'organisation est révélatrice d'une désintégration très grave du pouvoir central (plus du tout de notion d'état, auquel se substitue une anarchie où le seul lien possible est une mise en dépendance vis à vis d'un protecteur plus puissant).
  • Commentaire de la dernière lettre, la lettre CLXI, des "Lettres persanes" de Montesquieu, dans laquelle Roxane annonce avec violence son suicide.
    № 30423 | 1,535 mots | 0 sources | 2014 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de la lettre LXXIV des « Lettres persanes », Montesquieu, se demandant comment à travers la critique d'un personnage, Montesquieu parvient à argumenter envers la Noblesse entière.
    № 17399 | 840 mots | 1 source | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de la lettre IV issue du roman « Liaisons Dangereuses », de Laclos se demandant dans quelle mesure il est possible de dire que cette lettre s'avère être le refus de Valmont d'obéir aux ordres données par la Marquise dans la lettre II.
    № 21950 | 2,100 mots | 0 sources | 2010 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires