« Lettres Philosophiques » de Voltaire - lettre III Commentaire de Texte

« Lettres Philosophiques » de Voltaire - lettre III
Commentaire de la lettre III des "Lettres philosophiques" de Voltaire dans laquelle l'auteur dénonce les fanatismes religieux au moyen de l'ironie.
№ 22735 | 1,795 mots | 0 sources | 2011
Publié le févr. 22, 2011 in Littérature , Religion
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'un des principaux combats de Voltaire, philosophe de la première génération des Lumières, est de combattre les fanatismes, notamment le fanatisme religieux. Il n'est pas un écrivain retiré du monde mais mène son offensive à la fois en écrivant et e allant défendre les victimes des persécutions. Les Lettres philosophiques est une œuvre publiée en Angleterre durant son exil et diffusé en France ensuite sous le manteau. Le titre permet de désigner l'œuvre à la fois par sa forme et par sa visée.

1. La lettre commence par une adresse au lecteur : « vous avez déjà vu »
2. Après avoir défini la situation initiale dans le premier paragraphe, le narrateur présente l'élément perturbateur : Georges Fox
3. Peu à peu, les liens logiques sont supprimés par le narrateur pour accentuer l'idée de rapidité des faits et d'injustice

Extrait du document:

Les éléments de la religion catholiques sont repris et travestis, ils sont traités par le narrateur sur le mode comique. « Il faut paraître tête nue devant le juge » rappelle l'habitude qu'on les hommes d'enlever leur chapeau dans les Eglises. Ici le geste semble inutile et même absurde puisqu'il s'agit d'un juge qui s'attribue par ailleurs une toute puissance. L'évocation du soufflet est par ailleurs un procédé farcesque qui contribue à rendre cette coloration comique. Les préceptes catholiques sont peu à peu poussés à l'extrême, par exemple avec le fait de louer Dieu même dans les pires souffrances : « Georges Fox alla, en louant Dieu, à l'hôpital des fous ».
  • Dissertation de littérature qui étudie les "Lettres Philosophiques" de Voltaire à la lumière de l'aphorisme de Diderot "Il ne faut pas rassasier son lecteur mais irriter son appétit".
    № 2386 | 3,600 mots | 0 sources | 2006 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire composé de la 25ème lettre des "Lettres philosophiques" dans laquelle Voltaire répond à la réflexion tragique de Pascal, en affirmant que l'homme est fait pour être heureux sur terre.
    № 4445 | 1,225 mots | 0 sources | 2007 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de philosophie portant sur un texte de Diderot interrogeant la liberté de l'homme, thème récurrent des philosophes des Lumières.
    № 12575 | 1,120 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires