"Malaise dans la civilisation" de Freud - chap 1 Commentaire de Texte

"Malaise dans la civilisation" de Freud - chap 1
Commentaire du chapitre 1 de l'ouvrage "Malaise dans la civilisation" de Freud portant sur la perception de soi, la constitution de son "moi" dès l'enfance à travers les sensations et le rapport avec le monde extérieur.
№ 25326 | 1,855 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le juil. 15, 2011 in Philosophie , Psychologie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La perception du Moi pourrait être considérée comme la distinction entre la personne que je suis – ce que nous appelons Interne – et le monde qui m'entoure – Externe. Quand aux sensations, elles se présentent ici et traditionnellement comme la perception par un individu d'un phénomène dû à la stimulation des organes et des sens, et peut permettre – c'est l'avis de Freud – cette distinction évoquée, cette distance perçue entre soi-même et l'extérieur. Freud, philosophe allemand du XXe siècle aborde dans cet extrait le thème suivant : l'apprentissage de la perception du Moi. Il affirme, d'après la thèse du texte, que la perception de chacun de son Moi n'est pas innée : il a subi une évolution par les expériences fondées sur des sensations, qui l'a donc mené à se distinguer peu à peu du monde extérieur.

1. L'acquisition du sentiment du Moi est progressive
2. On devient progressivement capable d'identifier la source de nos sensations
3. Le jeune être humain deviendra capable d'orienter ses réactions – physiques et mentales – ce qui contribue à la perception de son Moi

Extrait du document:

Le nouveau-né distinguera petit à petit que certaines peuvent être « de tout les instants » (liées à son propre être et non à l'extérieur) tandis que d'autres sont « fugitives » : elles interviennent par intermittente – par exemple le plaisir du sein maternel ; celui-ci se manifeste après une action propre : les cris. Le nourrisson percevra des sensations qui ne sont que momentanées et si celles-ci lui sont agréables, il cherchera à les prolonger ou à la retrouver, par un des seuls moyens dont il dispose. En effet, selon Freud le nourrisson perçoit – à plusieurs reprises – qu'il peut obtenir le sein maternel en criant, et en prend donc l'habitude, ayant saisit que cela présente un impact sur la sensation qu'il va obtenir.
  • Dissertation sur la tension entre la culture et les pulsions instinctuelles dans "Malaise dans la culture" de Sigmund Freud.
    № 30273 | 1,510 mots | 0 sources | 2013 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé portant sur la relation qu'entretenait Freud avec Fliess puis analysant la lettre de correspondance 52 que Freud a écrite à Fliess pour lui confier ses dernières recherches.
    № 22956 | 1,600 mots | 0 sources | 2011 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire des chapitres XX et XXI de l'ouvrage « L'introduction à la psychanalyse », de Freud se demandant si la sexualité est le fait de vouloir l'accouplement ou la procréation ou si c'est l'attirance pour le sexe opposé.
    № 27371 | 2,560 mots | 3 sources | 2010 | FR | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires